L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > La solution IA sur FPGA de Lattice réduit de moitié la consommation des applications edge d'imagerie

La solution IA sur FPGA de Lattice réduit de moitié la consommation des applications edge d'imagerie

Publié le 28 mai 2020 à 12:27 par François Gauthier        Plate-forme Lattice

LAttice SensAI sur CrossLink NX

Baptisée sensAI 3.0, la dernière version en date de la pile de solutions pour le traitement d’algorithmes d’intelligence artificielle du fournisseur de circuits programmables Lattice prend désormais en charge la famille des FPGA CrossLink-NX de la société. Cette évolution des technologies IA de l'Américain cible les applications de vision intelligente à faible consommation sur des marchés comme  la surveillance, la sécurité, la robotique, l'automobile…

La solution comprend essentiellement, sous forme de bloc d’IP, un accélérateur de calcul personnalisé flexible qui simplifie la mise en œuvre de réseaux de neurones convolutifs CNN courants et qui est optimisé pour tirer parti des capacités de traitement parallèle des FPGA. Avec la prise en charge des FPGA CrossLink-NX, Lattice apporte ici des niveaux de consommation et de puissance de traitement adaptés aux équipements de périphérie de réseau (edge) alimentés par batterie ou critiques en termes de consommation d'énergie. Pour les applications de vision intelligente qui nécessitent des performances élevées, les FPGA CrossLink-NX exécutant le logiciel sensAI offrent à ce niveau, selon Lattice, deux fois plus de performances pour une consommation moitié moindre par rapport aux versions précédentes.

Parmi les fonctionnalités nouvelles et mises à jour sur la pile sensAI, on notera la mise à disposition auprès des développeurs d’une application de comptage d'objets (une application de vision intelligente courante utilisée sur les marchés de la surveillance et de l’industriel) mise en œuvre sur un FPGA CrossLink-NX. Celle-ci traite 10 images par seconde tout en consommant seulement 200 mW. Ainsi, selon Lattice, l’utilisation des FPGA CrossLink-NX, fabriqués dans un processus FD-SOI de 28 nm, procure une réduction moyenne de 75% de la consommation moyenne par rapport aux autres FPGA du commerce, à charge de travail équivalente.

Concrètement, lorsqu'elle s'exécute sur un FPGA CrossLink-NX, la pile sensAI s’appuie sur 2,5 Mbits de mémoire distribuée et sur des ressources DSP optimisées pour une mise en œuvre efficace sur la puce des charges de travail imposées par les algorithmes d’intelligence artificielle. Avec en ligne de mire une réduction notable des besoins d'analyses effectuées dans le cloud. Pour les applications de traitement d’image, notons que ces FPGA CrossLink-NX fournissent des vitesses de flux de données au niveau des entrées/sorties Mipi allant jusqu'à 2,5 Gbit/s.

Au-delà, le FPGA CrossLink-NX est doté de mécanismes de mise en marche et d'autoconfiguration instantanées, soit une configuration des entrées/sorties en 3 ms (y compris les interfaces Mipi, PCIe et mémoire DDR3) avec un temps complémentaire de 15 ms pour l'autoconfiguration complète de la logique du circuit.

Enfin, signalons que les versions précédentes de sensAI prenaient en charge les modèles de réseau neuronal VGG et MobileNet v1, alors que le nouvelle version y ajoute les modèles MobileNet v2, SSD et ResNet, y compris pour la famille des FPFA à usage général ECP5 de Lattice.

 

Sur le même sujet