L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > La montre-bracelet peut assurer la distanciation physique grâce à la radio à ultralarge bande (UWB)

La montre-bracelet peut assurer la distanciation physique grâce à la radio à ultralarge bande (UWB)

Publié le 13 novembre 2020 à 12:21 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine Altran

Montre UWB

Le fournisseur de semi-conducteurs Renesas et la société d’ingénierie et de conseil en innovation Altran, entité du groupe Capgemini, ont développé en commun un dispositif électronique porté sur soi (wearable) destiné à assurer la distanciation physique qui repose sur la technologie radio à ultralarge bande (UWB). On se souviendra que Renesas, un peu plus tôt dans l’année, avait acquis une licence auprès de la société suisse 3db Access, spécialiste des puces basse consommation UWB, afin de coupler ces dernières à ses propres microcontrôleurs.

Présentée au format d’une montre-bracelet, la plate-forme développée par Renesas et Altran associe le microcontrôleur Synergy S128 à cœur Arm Cortex-M0+ (doté de fonctions de détection tactile pour interface homme-machine) à une technologie de télémétrie UWB sécurisée. Selon le Japonais, le jeu de circuits UWB fonctionnant ici en mode LRP (Low Rate Pulse), tel que spécifié par la norme IEEE 802.15.4z, consomme dix fois moins que les puces UWB concurrentes et permet de mesurer des distances avec une précision de 10 centimètres ou moins. Un niveau de précision jugé nécessaire pour les applications de distanciation sociale.

La distance de sécurité de la montre-bracelet est configurable par l'utilisateur ; le porteur est alerté par des LED et un retour haptique lorsqu’un deuxième appareil est détecté dans la zone ainsi définie. A noter que Renesas compte échantillonner son chipset UWB au cours du second semestre 2021.

En tant que codéveloppeur et intégrateur système, Altran devrait utiliser la plate-forme élaborée avec le concours de Renesas pour développer et commercialiser sur un large éventail de marchés des solutions portées sur soi destinées à assurer la distanciation physique ainsi que des applications géolocalisées afférentes.

« Avec la pandémie mondiale que nous connaissons, les gens veulent se sentir en sécurité quand ils vont au travail, se rendent à l'école ou participent à des réunions, précise Roger Wendelken, vice-président en charge des microcontrôleurs au sein de la division IoT et Infrastructures de Renesas. Notre collaboration avec Altran vise à répondre à la pandémie de Covid-19 avec la première solution de montre-bracelet UWB en mode LRP pour la distanciation sociale. Renesas prévoit de s’attaquer à d'autres cas d'usage de l’UWB à l'avenir, comme le contrôle d'accès, le suivi d’actifs et le gardiennage virtuel. »

Sur le même sujet