L'embarqué > Logiciel > Développement > La microcarte programmable BBC micro:bit se muscle et s’ouvre à l’intelligence artificielle

La microcarte programmable BBC micro:bit se muscle et s’ouvre à l’intelligence artificielle

Publié le 14 octobre 2020 à 08:43 par Pierrick Arlot        Développement

micro:bit version 2

Lancée en 2016 et conçue à l’origine pour populariser l’Internet des objets auprès des élèves britanniques, la microcarte programmable BBC micro:bit a depuis été adoptée par de multiples organismes éducatifs dans le monde. A ce jour, si l’on en croit la société Farnell, jusqu’ici partenaire exclusif de la Micro:bit Educational Foundation pour la fabrication de la carte, 5 millions d’unités ont été produites en quatre ans. Et 25 millions d’enfants dans plus de 60 pays ont pu s’initier au numérique avec la microcarte de 5 x 4 cm issue de la collaboration des équipes d’ingénieurs de la BBC avec une dizaine de sociétés dont Arm, NXP, Nordic Semiconductor et Samsung.

La Micro:bit Educational Foundation passe aujourd’hui la vitesse supérieure avec un nouveau modèle plus puissant qui reprend les principales caractéristiques de son aîné en y ajoutant un microphone Mems avec indicateur LED, un haut-parleur, un détecteur tactile capacitif, un bouton d’économie d’énergie sleep/off et un régulateur discret qui peut alimenter des accessoires externes (jusqu’à 200 mAh). Y est également associée une plate-forme technique communautaire mise à jour qui ouvre la voie à des projets qui permettront aux écoliers de s’initier à l’intelligence artificielle (IA) et à l’apprentissage automatique (ML, Machine Learning).

Pour rappel, la micro:bit originelle, qui s’articule autour de la puce-système compatible Bluetooth 4.0 nRF51822 à cœur Arm Cortex-M0 de Nordic, héberge plusieurs composants électroniques de NXP dont le microcontrôleur Kinetis KL26 à cœur ARM Cortex-M0+ (qui fait office de contrôleur USB 2.0), le magnétomètre triaxial MMA8652, l’accéléromètre triaxial MAG3110 et le circuit de protection électrostatique PRTR5V0U2F. La nouvelle version, quant à elle, se déploie autour du SoC radio multiprotocole nRF52833 du même Nordic, lancé fin 2019. Cette puce embarque un cœur de microcontrôleur 32 bits Arm Cortex-M4 à 60 MHz avec unité de calcul en virgule flottante FPU, 512 Ko de flash, 128 Ko de mémoire RAM et un bloc émetteur/récepteur à 2,4 GHz (avec prise en charge des technologies Bluetooth 5.2, Bluetooth Mesh, Bluetooth Direction Finding, Bluetooth Long Range, Zigbee, Thread, IEEE 802.15.4 et propriétaires). Des caractéristiques qui, selon Nordic, sont suffisantes pour des applications IA et ML aptes à réagir à des signaux sonores, des mots clés prononcés par un locuteur, des mouvements et des motifs lumineux.

La nouvelle version de la microcarte micro:bit devrait également bénéficier de la grande sobriété du SoC nRF52833 qui réduirait la consommation d'énergie jusqu'à 80% par rapport à la micro:bit d'origine. Apte à fonctionner dans une plage de température comprise entre -40°C et +105°C, la puce-système dispose également d’un moteur de cryptage AES 128 bits et de fonctionnalités de mises à jour du firmware.

Si Digi-Key, Farnell element14 ou Mouser proposaient déjà à leur catalogue la micro:bit originelle, le lancement de sa cadette a été l’occasion pour OKdo, la filiale du groupe Electrocomponents créée en 2019 et focalisée sur les calculateurs monocartes SBC et les briques matérielles et logicielles IoT, de signer un accord formel avec la Micro:bit Educational Foundation en vue de distribuer la nouvelle version de la microcarte. « Nous nous félicitons de pouvoir soutenir le lancement de la version 2 de la BBC micro:bit, indique Lindsley Ruth, P-DG d’Electrocomponents. Nous allons contribuer à élargir son champ d’action et la mettre dans les mains de chaque enfant, que ce soit par l’intermédiaire d’OKdo, ou via notre réseau de distribution global, avec RS Components et Allied Electronics en Amérique du Nord. » La nouvelle version de la micro:bit sera disponible à partir de la mi-novembre.

Sur le même sujet