L'embarqué > Marchés > Conjoncture > La fusion NXP+Freescale crée le numéro un du marché des semi-conducteurs pour l’automobile

La fusion NXP+Freescale crée le numéro un du marché des semi-conducteurs pour l’automobile

Publié le 09 mars 2015 à 11:05 par Pierrick Arlot        Conjoncture NXP

Automobile

Avec une part de marché de 10,3% (contre 10,7% en 2013), Renesas est resté en 2014 le numéro un du marché des semi-conducteurs pour l’automobile, un marché estimé à 29,4 milliards de dollars selon la société d’analystes Semicast Research. Le fournisseur japonais devançait Infineon (9,2%, contre 8,7% en 2013), STMicroelectronics (7,3% contre 7,2%), Freescale (7,1% contre 6,8%) et NXP (6,3% contre 6%). Seuls Bosch et Texas Instruments dépassaient également la barre des 5% de part de marché en 2014, ajoute la société d’études.

Si l’on en croit les données de Semicast, la fusion annoncée début mars de Freescale et de NXP va donc permettre à la société résultante de venir se positionner à la première place du marché des semi-conducteurs pour l’automobile, le cumul des parts des deux entreprises s’élevant à 13,4% pour 2014 (12,8% pour 2013)... devant donc Renesas. « Sur le seul créneau de l’automobile, la fusion de NXP et de Freescale a de très nombreux avantages, précise Colin Barnden, analyste chez Semicast Research. Le premier est un acteur de premier plan dans les domaines de la RF pour l'automobile, des signaux mixtes à hautes performances (HPMS), des Mosfet et des DSP, le second est particulièrement fort en microcontrôleurs, en circuits intégrés de gestion de l’alimentation et en capteurs. »

Sur le même sujet