L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > La carte bancaire avec cryptogramme visuel dynamique fait ses premiers pas en France

La carte bancaire avec cryptogramme visuel dynamique fait ses premiers pas en France

Publié le 25 novembre 2016 à 10:17 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

Motion Code

Testée depuis plus d’un an en France, la carte de paiement avec cryptogramme visuel modifiable dynamiquement est désormais proposée dans l’Hexagone. Après une expérimentation réussie auprès de plus de 500 personnes, Société Générale estime ainsi être la première banque en France à proposer à ses clients particuliers ces cartes de nouvelle génération.

Du nom de Motion Code, la technologie développée par Oberthur Technologies (et mise au point en fait par NagraID Security, une société acquise en 2014 par la société française) consiste à remplacer les trois chiffres du cryptogramme imprimés au dos de la carte par un petit écran e-ink affichant un nouveau code « dynamique » toutes les heures, l’écran étant alimenté par une pile miniature et associé à l’antenne NFC.

Ainsi, en cas de piratage des données de la carte bancaire, les trois chiffres du cryptogramme deviennent rapidement obsolètes, empêchant les fraudeurs de réutiliser les données sur les sites de e-commerce. Pour le porteur de la carte, proposée à 12 € par Société Générale, l’approche est totalement transparente puisqu’il n’y a ni plug-in à installer sur un navigateur web ni bouton à presser. Idem pour les commerçants en ligne qui n’ont pas à modifier la page de paiement de leur site Web. L’émetteur de cartes, lui, doit être équipé d’un serveur spécifique synchronisé avec l’algorithme et les règles d’actualisation définis dans la carte.

La carte de paiement à cryptogramme dynamique Motion Code a obtenu l’agrément du Groupement des cartes bancaires (CB) qui l’a jugée conforme à toutes les exigences fonctionnelles et sécurisées imposées dans le système CB.

Sur le même sujet