L'embarqué > Marchés > Conjoncture > L'IRT SystemX démarre un projet sur l'ingénierie collaborative pour le développement de systèmes complexes

L'IRT SystemX démarre un projet sur l'ingénierie collaborative pour le développement de systèmes complexes

Publié le 26 novembre 2015 à 11:04 par François Gauthier        Conjoncture

L'IRT SystemX démarre un projet sur l'ingénierie collaborative pour le développement de systèmes complexes

ISC pour Ingénierie système collaborative. Tel est le nom du projet de recherche appliquée lancé par l'Institut de recherche et technologie SystemX dans l'objectif de répondre à une problématique complexe: la fluidification des interactions et le maintien en cohérence des données entre les différentes parties prenantes d'un projet de développement d’un système complexe. Cette problématique trouve son origine dans le fait que dans les grandes phases d'ingénierie système, depuis l'analyse des besoins jusqu'à la validation finale, en passant par la phase d'intégration, de nombreuses entreprises, outils et technologies diverses peuvent intervenir. Sur le terrain, concrétement, l'hétérogénéité des besoins et des contraintes qui impactent la définition d'un système industriel conduit à définir la plupart du temps des solutions d'ingénierie au cas par cas, ce qui ne facilite pas la fluidification optimale des échanges de données.

Conséquence, l'un des défis actuels de l'ingénierie est de réussir à définir et à mettre en œuvre un processus de conception et de développement continu au niveau système de manière à pouvoir en gérer toutes les dimensions de façon cohérente. L'objectif du projet ISC est donc de mettre en place une plate-forme collaborative tout au long de la chaîne de construction d’un système complexe. Et ainsi, autrement dit, de créer un "espace virtuel de partage" qui permettra de mettre en commun les données tout en respectant la confidentialité de chaque partie prenante.

Le projet ISC s’appuie d'un point de vue technologique sur la plate-forme d'ingénierie et de modélisation Kubik développée au sein de SystemX et qui permet aux intervenants d'un projet d’agréger leurs points de vue afin de confronter et optimiser les choix sur la base de l’évaluation des éléments critiques et de la recherche de compromis. Quatre autres projets de l’IRT déjà lancés vont continuer à enrichir cette plate-forme par l'ajout de nouvelles fonctionnalités. Il s'agit des projets FSF (Fiabilité et sûreté de fonctionnement), OAR (OpenAltaRica), SIM (Simulation et ingénierie multidisciplinaire) et SIP (Standards & interopérabilité PLM).

Les résultats du projet ISC, qui doit s'étendre sur 5 ans avec une équipe de cinq personnes (en équivalent temps-plein), pourront être exploités par les différents domaines industriels travaillant sur des systèmes complexes comme l’aéronautique, la construction navale, l’automobile, etc. Dassault Aviation, Thales et la DCN sont les partenaires industriels du projet.

Sur le même sujet