L'embarqué > Logiciel > Middleware > L'éditeur Green Hills Software sécurise les communications V2X du véhicule connecté

L'éditeur Green Hills Software sécurise les communications V2X du véhicule connecté

Publié le 12 juillet 2017 à 10:13 par Pierrick Arlot        Middleware Green Hills

Integrity-Autotalks-Commsignia

Avec son environnement Platform for Secure Connected Car dévoilé en juin à l’occasion du salon TU-Automotive Detroit, l’éditeur américain Green Hills Software estime proposer aux constructeurs automobiles, et aux équipementiers officiant sur le marché des smart cities, une solution complète pour la mise au point d’unités embarquées (OBU, On-Board Units) et d’infrastructures de transport intelligent dotées de communications V2X (Vehicle-to-Anything).

Associée aux services de sécurité Integrity Security Services (ISS) et aux offres des sociétés Autotalks et Commsignia, partenaires d’Integrity, cette plate-forme serait, selon son concepteur, la première – et pour l’instant la seule – à intégrer sécurité, sûreté de fonctionnement et gestion à distance au sein d’un unique environnement matériel et logiciel.

Instanciée pour l’heure sur le circuit intégré de communication V2X de type SoC Craton2 de l'israélien Autotalks, la Platform for Secure Connected Car s’appuie sur le système d’exploitation temps réel Integrity, OS conforme aux Critères communs de sécurité EAL6+ et certifié selon le standard de sûreté de fonctionnement ISO 26262 Asil D, ainsi que sur l’environnement de virtualisation sécurisé 64 bits Integrity Multivisor, qui permet de faire cohabiter sur une même plate-forme matérielle des systèmes d’exploitation « invités » et des applications critiques.

Côté sécurité, la plate-forme combine les services ISS et l’outil V2X OBU Security Toolkit du hongrois Commsignia pour transmettre et traiter des messages sécurisés et effectuer des fonctions de sécurité compatibles avec les standards IEEE 1609.2-2016 et Etsi TS 103 097 (stockage sécurisé des certificats V2V et V2I, amorçage sécurisé, signature logicielle des transmissions, opérations de chiffrement conformes FIPS 140-2, etc.). La société Commsignia apporte aussi un portefeuille étoffé d’applications V2X développées selon la spécification d’architecture de communication ISO/Etsi/IEEE/SAE/C2C-CC et adaptées aux ressources limitées des systèmes embarqués dans l’automobile (Véhicule d’urgence en approche, Véhicule lent, Conditions météorologiques difficiles, Présence humaine sur la route, Avertissement d'un risque de collision à une intersection, Avertissement d’angle mort, Prédétection d’une collision, etc.).

Le service OTA (Over-The-Air) de gestion à distance du cycle de vie des systèmes embarqués et le service de gestion sécurisée des informations d’identification de l’entité ISS de Green Hills compètent l’ensemble. A noter que le SoC Craton2 d’Autotalks, qualifié AEC-Q100 Grade 2 (-40°C à +105°C), se décline autour d’un simple ou double cœur ARM Cortex-A7, dispose de la double connectivité 802.11p et Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac et intègre un module de sécurité matériel (HSM).

Sur le même sujet