L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Kontron place le processeur Ryzen Embedded V1000 d’AMD sur un module COM Express Compact

Kontron place le processeur Ryzen Embedded V1000 d’AMD sur un module COM Express Compact

Publié le 02 octobre 2018 à 12:02 par Pierrick Arlot        Sous-système Kontron

COMe Ryzen Kontron

Lancés par AMD en février 2018, les processeurs Ryzen Embedded V1000 tracent leur route chez les fabricants de cartes et modules embarqués. Et notamment chez Kontron. Le fabricant allemand lance cet automne un module au format COM Express Compact (95 x 95 mm) à connectique Type 6 bâti sur les derniers-nés des APU (Accelerated Processing Unit) d’AMD qui associent l’architecture de microprocesseur Zen, particulièrement puissante, et les cœurs graphiques Radeon Vega qui peuvent combiner jusqu’à 11 unités de traitement. De quoi offrir jusqu’à deux fois les performances des précédents APU de la société américaine et jusqu’à 46% de performances multithread supplémentaires par rapport aux solutions concurrentes, assure Kontron.

Les Ryzen Embedded V1000 disposent en outre de fonctions de sécurité pour les données et les applications. Ils embarquent en particulier un cœur de processeur sécurisé (AMD Secure Processor) qui prend à sa charge le chiffrement/déchiffrement des données. Les mécanismes SEV (Secure Encrypted Virtualization), quant à eux, isolent et protègent les hyperviseurs et les machines virtuelles sans avoir à modifier une seule ligne de code, ajoute le fabricant de modules et cartes embarquées.

Dans la pratique, le modèle COMe-CVR6 (E2) de Kontron, qui affiche une empreinte de 22% plus compacte que les modèles Ryzen COM Express Basic (que l’on trouve notamment chez Advantech, Congatec, Men Mikro, Seco ou Portwell), donne accès à huit interfaces USB (dont deux sont compatibles USB 3.1 Gen2) et, par défaut, à cinq liens PCIe 3.0 (avec l’option d’en utiliser un pour un commutateur PCIe offrant quatre liens PCIe 2.0 sur le même emplacement COM Express). Trois ports pour afficheurs via des signaux LVDS (ou eDP en option) peuvent par ailleurs être utilisés simultanément. Enfin, au-delà des interfaces traditionnelles comme SATA, I2C et SMBus, deux interfaces série, une interface HD Audio et des canaux Gigabit Ethernet complètent l’ensemble.

A signaler que, côté mémoire, le module embarque non seulement la traditionnelle barrette Dimm mais autorise, en option, l’usage de mémoires soudées en complément ou en remplacement. Par conséquent, le modèle COMe-CVR6 (E2) peut emporter jusqu’à 24 Go de RAM, tandis que tous les autres composants (diviseurs de tension, condensateurs, contrôleurs, etc.) affichent une durabilité et une fiabilité très élevées même dans des conditions environnementales difficiles, soutient Kontron qui promet une durée de vie d’au moins dix ans dans des environnements industriels sévères.

Comme d’autres produits de la gamme Kontron, le module COMe-CVR6 (E2) embarque la solution de sécurité Approtect de la firme allemande qui s’appuie en option sur un élément sécurisé (un circuit de la société WiBu Systems) et qui a vocation à protéger les applications utilisateur de la copie, du vol de propriété intellectuelle, de la rétro-ingénierie et de la contrefaçon. Le mode de licence associé à la solution Approtect permet aussi la mise en place de modèles commerciaux tels que le paiement à l’usage ou la mise à disposition de versions d’essai utilisables sur une période de temps déterminée, certaines fonctionnalités logicielles pouvant être bridées ou désactivées selon des variables prédéterminées.

Sur le même sujet