L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Kontron et Sysgo lancent une plate-forme pour systèmes critiques avec logiciels précertifiés

Kontron et Sysgo lancent une plate-forme pour systèmes critiques avec logiciels précertifiés

Publié le 02 octobre 2019 à 12:07 par François Gauthier        Sous-système Kontron

Kontron Sysgo SAFe-VX

Kontron, fournisseur de plates-formes matérielles pour l’industrie, et Sysgo, éditeur de logiciels pour systèmes embarqués, proposent avec l’équipement SAFe-VX, destiné aux applications ferroviaires critiques, le premier résultat concret de leur accord de coopération annoncé en avril dernier. Fondé sur une architecture à base de cartes au standard VPX de Kontron, l’équipement intègre le système d’exploitation temps réel PikeOS de Sysgo, facilitant le travail des utilisateurs pour aller rapidement vers un système certifié afin de respecter les normes CEI 61508 et EN 50128 pour les systèmes électroniques.

Pour ce faire, PikeOS est un système d’exploitation temps réel doté d’un noyau certifiable conforme à la norme Common Criteria EAL3+. Il permet la séparation des tâches et la mise en œuvre d’applications à haut niveau de sûreté de fonctionnement et de sécurité (au sens informatique). Une manière d’accélérer la mise sur le marché et le coût total de possession de tels équipements. Le système SAFe-VX est au format compact 19 pouces 4U, adapté au contrôle des applications critiques dans le transport ferroviaire, que ce soit dans le matériel roulant ou en gare, avec une utilisation en gamme de température étendue et/ou dans des environnements difficiles (via la conformité aux normes CEM/EMI).

Le système d’exploitation temps réel PikeOS, fait ici office d’hyperviseur et garantit la sécurité fonctionnelle d’une application grâce à son mécanisme de partitionnement strict des différents codes applicatifs. Cette séparation claire des tâches logicielles autorise le fonctionnement simultané de partitions critiques et non critiques dans un système. Les opérateurs de train peuvent alors exécuter plusieurs applications, telles que l'analyse de données et l'intelligence artificielle pour la conduite autonome, sur une même plate-forme. La connexion aux systèmes de communication existants dans les trains s'effectuant via Ethernet ou un bus de terrain.

Côté matériel, la configuration de base redondante comprend trois cartes processeurs VPX, interconnectées grâce à un module commutateur Gigabit Ethernet via un fond de panier. Les trois cartes CPU au standard VPX 3U (canal A et canal B redondants, et carte de vote) sont architecturées autour d’un processeur Xeon D à deux ou quatre coeurs cadencés à 1,5 ou 2,2 GHz.

« Cette plate-forme de développement aidera les utilisateurs de véhicules ferroviaires et d'équipements de ligne à réduire leur délai de mise sur le marché ainsi que les risques et coûts d'exploitation des systèmes soumis à la certification EN 50128 jusqu’au niveau SIL4, précise Franz Walkembach, vice-président du marketing et des alliances chez Sysgo. Ils peuvent s’appuyer sur les artefacts de certification PikeOS pour les blocs fonctionnels de sécurité ou liés à la sécurité lors de la livraison de projets. »

Sur le même sujet