L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Kontron apporte le processeur i.MX 8X de NXP sur un module au format Qseven

Kontron apporte le processeur i.MX 8X de NXP sur un module au format Qseven

Publié le 25 février 2019 à 09:44 par François Gauthier        Sous-système Kontron

Kontron Qseven i.mx8 X

[EMBEDDED WORLD] Avec le module processeur Qseven référencé Q7AMX8X, le fournisseur allemand de cartes, modules et systèmes pour l’embarqué Kontron amène l'i.MX 8X sur ce format standardisé de 70 x 70 mm, alors que jusque-là ce processeur équipait plutôt des modules au format Smarc ou des produits au format propriétaire (chez Phytec, TQ...). Destiné aux applications IoT et industrielles, ce module est équipé de l’i.MX 8X dans ses versions à double ou quadruple cœur.

Rappelons que l’i.MX 8X est la troisième déclinaison du processeur i.MX 8 annoncée par NXP après les modèles i.MX 8 à cœurs Arm Cortex-A72/A53 haut de gamme et les i.MX 8M à cœurs Cortex-A53 orientés multimédia et maison connectée. Si la société de semi-conducteurs batave est restée fidèle à l’architecture 32/64 bits Armv8-A, elle a opté sur l’i.MX 8X pour le cœur Cortex-A35, présenté fin 2015 par Arm comme le successeur du Cortex-A7.

Le module Qseven de Kontron est conçu pour une utilisation dans la plage de température étendue de -40°C à +85°C, convenant ainsi pour une utilisation dans des machines et des appareils devant fonctionner dans des environnements industriels difficiles. Le Qseven Q7AMX8X sera disponible en trois versions standard avec les processeurs i.MX8 QuadXPlus, DualX+Plus et DualX et jusqu’à quatre cœurs Cortex A35 cadencés jusqu’à 1,2 GHz. Un noyau Cortex-M4 supplémentaire peut être utilisé pour les tâches de gestion qui nécessitaient auparavant un contrôleur séparé.

Une interface HDMI et une interface LVDS à deux canaux sont disponibles et la carte offre jusqu'à 3 Go de mémoire LPDDR4, un port Ethernet Gigabit, trois ports PCI Express (PCIe), une interface au bus CAN et cinq ports USB 2.0 ainsi qu'un port USB 3.0. Entre 2 et 64 Go de mémoire flash eMMC 5.0 servent de stockage de masse. De plus, le module Qseven-Q7AMX8X possède un emplacement pour carte d’extension SDIO et une interface série. Côté logiciel, Uboot sert de chargeur de démarrage, et un BSP pour l’environnement Yocto est disponible.

Cöté sécurité, le module prend en charge en option la solution de sécurité Approtect de Kontron, optimisée par Wibu-Systems. Au-delà, une puce de sécurité de Wibu-Systems, intégrée de manière fixe au système et associée à un framework logiciel développé pour ce circuit, empêche les tentatives d'ingénierie inverse et de copie depuis l'adresse IP de l'utilisateur ainsi que depuis un logiciel tiers.

Sur le même sujet