L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Kerlink et Semtech participent à la levée de fonds de 5 M$ de Microshare, spécialiste de la gestion de données IoT

Kerlink et Semtech participent à la levée de fonds de 5 M$ de Microshare, spécialiste de la gestion de données IoT

Publié le 27 juillet 2020 à 17:47 par François Gauthier        Conjoncture Kerlink

Kerlink Semtech Microshare

La firme américaine Microshare, spécialiste des outils logiciels de gestion de données de l’IoT, a conclu un financement de plus de 5 millions de dollars dans un cycle qui inclut notamment son compatriote Semtech, fournisseur de semi-conducteurs analogiques et mixtes et propriétaire de la technologie de communication radio longue portée LoRa, et le français Kerlink, fournisseur de solutions de communication pour l’interconnexion d'équipements distants.

Selon Microshare, ce financement va permettre à la société de mieux répondre à la demande mondiale croissante de ce qui a trait à la gestion de données issues de systèmes IoT, dans l'immobilier et l’industrie notamment, à travers sa solution Universal Contact Tracing lancée sur le marché au deuxième trimestre de cette année. Cette technologie a été mise au point en partenariat avec Kerlink. Dans cette approche, des badges portés par des personnels (opérateurs dans une usine, personnels soignants…) se présentent sous la forme de bracelets ou de porte-clés autonomes dotés d’une puce Bluetooth avec une identification unique.

Via cette solution sécurisée et anonymisée, aucune donnée à caractère personnel n’est utilisée et les données transmises et enregistrées sont uniquement fondées sur l’identifiant utilisateur de l’appareil. Ces objets Bluetooth utilisent la détection de proximité liée à la technologie Bluetooth Low Energy pour transmettre un identifiant unique universel capté par une application ou un système d'exploitation compatible. L'identifiant et plusieurs octets envoyés avec lui peuvent être utilisés pour déterminer l'emplacement physique de l'appareil, suivre les personnes qui portent ces systèmes clients ou déclencher une action reposant sur la localisation de l'appareil, comme un enregistrement ou une notification.

La technologie de Microshare s’appuie dans la pratique sur les solutions Wanesy Management Center et Wanesy Wave de Kerlink, une “ancre” issue du savoir-faire de la société Wyres achetée à hauteur de 51% par Kerlink en 2019, couplées aux passerelles indoor Wirnet iFemtoCell de la société bretonne qui fonctionnent sur le protocole réseau LoRaWAN promu par la LoRa Alliance.

En mai dernier, Kerlink a annoncé la commercialisation d’une solution développée justement en partenariat avec Microshare qui permet de tracer les contacts de proximité pour aider à contenir la propagation de l’épidémie de Covid-19 sur les lieux de travail.

Depuis sa création en 2013, Microshare a levé un peu plus de 20 millions de dollars, dont la majorité auprès d'investisseurs individuels avec en sus la participation de Kerlink en 2018 pour un montant non divulgué, et celle à hauteur de plusieurs millions de dollars (sans plus de précision) en 2018 aussi du fonds Motley Fool Ventures.

« Notre collaboration avec Microshare a démontré jusqu'à présent que notre expertise et notre capacité à fournir conjointement des solutions clés en main, ciblées pour des marchés verticaux, assurent un retour sur investissement rapide, un critère majeur dans la réussite des projets IoT, commente Yannick Delibie, CTO et cofondateur de Kerlink. Il s’agit pour nous d’une nouvelle étape dans notre stratégie de montée en gamme dans la chaîne de valeur de l’IoT avec un élargissement de notre gamme de services à valeur ajoutée. »

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN

Sur le même sujet