L'embarqué > Logiciel > Middleware > Kerlink et IoTerop coopèrent pour les mises à jour over-the-air des objets connectés en LoRaWAN

Kerlink et IoTerop coopèrent pour les mises à jour over-the-air des objets connectés en LoRaWAN

Publié le 26 février 2018 à 07:20 par Pierrick Arlot        Middleware Kerlink

IoTerop LwM2M

Fournisseur de stations de base pour réseaux IoT longue portée et basse consommation compatibles LoRa, la société française Kerlink s’est engagée dans un partenariat avec la start-up montpelliéraine IoTerop afin d’intégrer dans son offre les technologies de cette dernière, conçues pour la gestion à distance et la mise à jour over-the-air des logiciels de bas niveau des équipements connectés utilisant le protocole LoRaWAN. Une annonce à replacer dans la décision de Kerlink de proposer depuis l’année dernière des designs de référence pour objets connectés basse consommation (voir notre article ici).

Les technologies de la société IoTerop reposent quant à elles sur un standard reconnu, en l’occurrence le protocole LightWeight M2M (LwM2M) de l’Object Management Group. LightWeight M2M est un protocole de gestion et de maintenance opérationnelle à distance spécifiquement édicté pour les capteurs et équipements à ressources contraintes. Il est bâti sur l’architecture Rest (Representational State Transfer) de l’IETF (Internet Engineering Task force), définit un modèle extensible de ressources et de données et s’appuie sur le standard de transmission sécurisée CoAP (Constrained Application Protocol), variante de HTTP poussée à l’origine par l’alliance Ipso et conçue pour les réseaux à bas débit et basse consommation.

Selon Kerlink, la collaboration avec IoTerop confirme l’engagement de la firme bretonne et sa vision à long terme pour assurer l’interopérabilité, la flexibilité et la compatibilité pérenne de son portefeuille croissant de produits et de services IoT. Le choix de standards ouverts pour les protocoles et les API vise également à garantir une intégration facile, économique et rapide avec les acteurs existants et nouveaux de l’écosystème LoRaWAN, tels que les principaux fournisseurs de plates-formes de réseau ou d’environnements applicatifs.

Dans le détail, Kerlink exploite la solution IOWA d’IoTerop, une version commerciale de la pile OMA LwM2M/Ipso, en tant que protocole de gestion des équipements connectés pour les réseaux de capteurs et les environnements M2M. Prenant notamment en charge la gestion de leur cycle de vie, ce protocole doit permettre aux clients B2B de Kerlink de mettre également à jour aisément leur microprogramme à distance. A noter que la société française anime le groupe de travail de l’alliance LoRa sur la mise à jour des logiciels de bas niveau à distance (FUOTA, Firmware Updates Over The Air).

Créé en octobre 2016 par trois anciens cadres d’Intel, IoTerop s’est de son côté donné comme tâche de mettre en œuvre des services d’administration standardisés et complets pour tous les matériels et les fabricants, afin de gérer les différentes fonctions d’un appareil connecté. Ces services comprennent le maintien de la connectivité, la sécurité et la récupération de données, ou les mises à niveau logicielles. Selon IoTerop, la plupart des objets déployés n’ont actuellement pas accès à ces fonctionnalités ou les fonctionnalités présentes sont très limitées et/ou propriétaires. Les solutions d’IoTerop, quant à elles, ont pour ambition de fournir des méthodes standardisées pour rendre la connexion entre les appareils plus facile et plus efficace, comme par exemple le paramétrage à distance de la fréquence de collecte de données sur un compteur d’eau, directement à partir d’une console d’administration. Sachant que IOWA prend également en charge l’ajout de fonctions de sécurité qui imposent le chiffrement des communications et l’authentification des périphériques, et ce quels que soient l’environnement d’exécution, la plate-forme matérielle et la topologie de connexion.

« Combiné avec le design de référence IoT faible consommation de Kerlink, le protocole IOWA permettra une mise en place rapide des procédés de mises à jour, de configuration et de gestion à distance, tout au long de la durée de vie de l’équipement, précise Julien Catalano, responsable Architecture et Normalisation chez Kerlink. Notre design favorisera également la diffusion du protocole IOWA, par exemple, pour les compteurs intelligents, les traceurs d’activité  ou les capteurs. »

Sur le même sujet