L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Jusqu’à 5 sorties Ethernet TSN disponibles sur un boîtier industriel intégré de Kontron

Jusqu’à 5 sorties Ethernet TSN disponibles sur un boîtier industriel intégré de Kontron

Publié le 12 mars 2019 à 12:25 par François Gauthier        Sous-système Kontron

Kontron KBox A-230 LS TSN

Montré pour la première fois lors du salon Embedded World 2019, le boîtier industriel intégré KBox A-230-LS de Kontron assure la gestion simultanée de six ports Ethernet à 1 Gbit/s dont 5 spécifiquement destinés à gérer des réseaux qui utilisent les protocoles industriels TSN (Time Sensitive Networking). Cet équipement est en fait architecturé autour d’un module processeur au standard Smarc 2.0, le SMARC-sAL28, présenté en avant-première lors du salon Electronica en novembre dernier (voir notre article ici). Ce module conçu par Kontron embarque le processeur à double cœur Arm Cortex-A72 LS1028 de NXP, flanqué de 4 Go de mémoire DDR3L avec ECC et d’une mémoire flash intégrée eMMC de 64 Go.

Dévoilée il y a deux ans, cette puce de NXP avait été présentée à l’époque par la firme batave comme le premier circuit intégré de type SoC compatible TSN au sein de sa gamme QorIQ Layerscape.

Rappelons que les spécifications TSN (IEEE 802.1) ont pour objet la mise en œuvre de communications déterministes sur des réseaux Ethernet existants avec une synchronisation temporelle très précise et des temps de latence bornés.

Le boîtier KBox A-230-LS, qui fonctionne sans recours à un ventilateur, est conçu pour une utilisation opérationnelle en usine, de 0 à 60°C. Au-delà de la gestion des protocoles réseau TSN, les deux cœurs de processeur à architecture Armv8 prennent en charge le traitement en temps réel pour des systèmes de contrôle industriels ainsi que la gestion d’IHM grâce à un moteur graphique 3D intégré dans le circuit de NXP.

Côté interfaces, la KBox A-230-LS possède une interface série (RS232 / RS485 et CAN en option) pour l'acquisition de données locales et la connexion à des capteurs proches de l'environnement de la machine, ainsi qu'une interface DisplayPort et des interfaces USB 3.0 et USB 2.0. Quant à l’intégration dans l'environnement informatique de l’entreprise, elle peut être réalisée via le port Ethernet Gigabit standard.

Signalons enfin que cet équipement, qui fonctionne avec le système Linux Yocto, est certifié pour l’environnement dans le cloud Microsoft Azure et fonctionne de manière native avec les services Microsoft Azure IoT.

Sur le même sujet