L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Internet des objets : Gemalto sort son premier module radio compatible LTE Cat-M1

Internet des objets : Gemalto sort son premier module radio compatible LTE Cat-M1

Publié le 10 janvier 2017 à 13:13 par Pierrick Arlot        Sous-système Gemalto

Gemalto

Sous la référence EMS31, Gemalto a commencé l’échantillonnage de son premier module cellulaire compatible avec le standard 3GPP LTE Cat-M1 (anciennement LTE-M). Dédié aux applications  de communication de machine à machine et aux applications de l’Internet des objets, ce module promet, dans certains cas d’usage, une autonomie de batterie pouvant dépasser dix ans, assure le groupe français.

On rappellera que la spécification LTE Cat-M1 abaisse notamment la bande passante minimale du LTE de 20 MHz à 1,4 MHz avec des débits variant de quelques centaines de bits par seconde (et une fréquence d’envoi modulable) en voie montante, à quelques centaines de kilobits par seconde, notamment en voie descendante pour la mise à jour de logiciels embarqués. Une flexibilité que les promoteurs du LTE Cat-M1 jugent indispensable pour faire face à la diversité des cas d’usage de l’Internet des objets.

Basé sur le circuit Monarch de Sequans, le module EMS31 affiche des dimensions de 27,6 x 8,8 x 2,1 mm et supporte des débits maximaux de 300 kbit/s dans le sens descendant et de 375 kbit/s dans le sens montant. Apte à fonctionner dans dix bandes de fréquence LTE différentes, le produit pourra exécuter à l’avenir les protocoles NB-IoT sur la même architecture matérielle, assure Gemalto.

Des modules EMS31 seront mis en œuvre dès ce premier trimestre sur le réseau 4G LTE Cat-M1 de Verizon, le premier opérateur américain d’envergure à lancer commercialement une offre de connectivité compatible avec la spécification 3GPP et à prévoir une couverture nationale avant la fin mars (lire notre article Internet des objets : les Etats-Unis donnent le coup d’envoi aux réseaux compatibles LTE-M).

Sur le même sujet