L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Internet des objets : Altair valide l’usage des technologies radio LPWAN LTE-M et NB-IoT à 450 MHz

Internet des objets : Altair valide l’usage des technologies radio LPWAN LTE-M et NB-IoT à 450 MHz

Publié le 04 juillet 2019 à 09:03 par Pierrick Arlot        Connectivité Altair

Altair 450 Mz

La puce bimode LTE-M/NB-IoT ALT1250 de la société de semi-conducteurs israélienne Altair, filiale de Sony, peut désormais fonctionner dans la bande de fréquence des 450 MHz. Première industrielle, le circuit a été intégré sur le module IoT LM66 de la firme chinoise Asiatelco qui fournit une connectivité LTE et qui a été développé pour satisfaire les besoins d’exploitations agricoles de grande surface au Brésil.

Pour rappel, les bandes hertziennes prévues par les normes 3GPP pour le LTE (et le LTE-Advanced) s'étalent, selon les pays, de 450 MHz à 3,8 GHz. (En France, les fréquences les plus basses autorisées pour le LTE se situent aux alentours de 700 MHz.) Celles situées dans la zone des 450 à 900 MHz sont particulièrement adaptées aux zones rurales, car elles ont une plus grande portée que les ondes radio de fréquences plus élevées.

Au Brésil, les puces cellulaires IoT d’Altair permettent aux entreprises agricoles qui déploient des capteurs intelligents et des tracteurs connectés d’optimiser leurs pratiques, grâce notamment à la géolocalisation des actifs, la surveillance du comportement des conducteurs d’engins agricoles et la gestion de la consommation d’essence.

Selon Altair, le circuit ALT1250 est à l’heure actuelle la seule puce CAT-M1 et NB-IoT à avoir été testée pour un fonctionnement dans la bande des 450 MHz. Lancé en 2017, il bénéficie d’un niveau élevé d’intégration et éliminerait de ce fait le recours à la plupart des composants externes exigés pour la conception d’un module IoT cellulaire. Disponible dans un boîtier de mois de 100 mm2, la puce intègre un processeur bande de base LTE CAT-M1/NB1, un frontal RF large bande capable de s’adapter à un très grand nombre de combinaisons de bandes de fréquence LTE, de la mémoire, des amplificateurs de puissance, des filtres, un commutateur d’antenne ainsi qu’un récepteur GPS, un moteur de sécurité et un cœur de microcontrôleur (pour les applications utilisateur).

« Dans de nombreux pays, on voit une tendance significative à réallouer le spectre 450 MHz à de nouveaux cas d’usage des réseaux LTE450 au fur et à mesure que les réseaux 2G et 3G sont éteints, note Igor Tovberg, directeur marketing produits d’Altair. En ce sens, la bande des 450 MHz est idéale pour les applications IoT dans l’agriculture avec sa capacité à assurer une très large couverture. »

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN https://www.linkedin.com/showcase/embedded-lpwan/

Sur le même sujet