L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Intel parie 72 M$ sur des start-up impliquées dans l'IA, le cloud, l’IoT et les puces du futur

Intel parie 72 M$ sur des start-up impliquées dans l'IA, le cloud, l’IoT et les puces du futur

Publié le 22 mai 2018 à 08:02 par François Gauthier        Conjoncture Intel

Intel Capital

Intel Capital, le bras armé d’Intel qui agit comme un fonds d’investissement en direction de jeunes sociétés innovantes, a profité de son événement annuel Intel Capital Global Summit, qui s’est tenu au début du mois de mai, pour annoncer un investissement à hauteur de 72 millions de dollars dans 12 start-up technologiques. Grâce à ce nouveau financement, les investissements cumulatifs d'Intel Capital atteignent désormais pus de 115 millions de dollars. Avec, selon Intel, les deux tiers des sommes investies en 2017 dans diverses start-up hors Etats-Unis.

Les sociétés qui rejoignent le portefeuille d'Intel Capital travaillent dans le domaine de l’intelligence artificielle pour accélérer la conception des assistants virtuels, dans celui des applications contextuelles dans le cloud pour améliorer l’expérience des usagers dans les stades, les hôpitaux, les parcs à thèmes, etc et enfin dans celui de la conception de puces et de circuits innovants capables d’apporter de la puissance de traitement aux algorithmes d’apprentissage automatique sur les appareils mobiles.

« Ces entreprises innovantes reflètent l'orientation stratégique d'Intel, commente Wendell Brooks, vice-président d'Intel et président d'Intel Capital. Leurs technologies aident à façonner l'avenir de l'intelligence artificielle, l'avenir du cloud et de l’IoT et l'avenir du silicium qui sont des domaines critiques à mesure que le monde devient de plus en plus connecté et intelligent. »

Parmi les sociétés adoubées par le géant américain, plusieurs font partie de l’écosystème des systèmes embarqués.

Intelligence artificielle

Reconova (Xiamen, Chine). La société fournit des solutions de perception visuelle de pointe et des technologies de vision artificielle et d'apprentissage automatique. Reconova qui a atteint une phase de production à grande échelle cible les segments de la distribution intelligente, de la maison intelligente et de la sécurité.

Syntiant (Irvine, Californie) est une société de semi-conducteurs qui accélère la transition de l'apprentissage automatique, du cloud vers les périphériques. Les processeurs de décision neuronale de Syntiant fusionnent l'apprentissage profond (deep learning) avec la conception de semi-conducteurs pour produire des calculateurs neuronaux analogiques de puissance, efficace pour les applications dans les appareils alimentés par batterie (téléphones mobiles, dispositifs portables, drones…).

Cloud et IoT

Espressif Systems (Shanghai, Chine). Société fabless déjà bien connue en Europe, Espressif tire parti des technologies sans fil pour créer des solutions IoT polyvalentes et rentables. Les puces-systèmes (SoC) tout-en-un d’Espressif procurent une connectivité bimode (Wi-Fi + Bluetooth/Bluetooth Low Energy) à un large éventail de produits de l’IoT (tablettes, caméras, systèmes électroniques portés sur soi, appareils domestiques…).

Puces du futur

Lyncean Technologies (Fremont, Californie). Fondé en 2001, Lyncean a développé des sources de lumière compactes et une source miniature de rayons X pour les synchrotrons. En permettant une réduction d'échelle d'un facteur de 200, les sources CLS de la société rétrécissent la taille des machines de type synchrotron (plusieurs dizaines de mètres cubes) à la taille de quelques mètres cubes. Le tout dernier développement de Lyncean est une source EUV reposant sur la génération cohérente de photons dans un anneau de stockage d'électrons compact, spécifiquement conçu pour la lithographie de semi-conducteurs de fabrication en grand volume.

Movellus (San José, Californie). La société développe des technologies de semi-conducteurs qui permettent aux outils numériques de créer et d'implanter automatiquement des fonctionnalités réalisables auparavant uniquement via un design analogique personnalisé. Grâce à ses technologies, Movellus estime améliorer l'efficacité de la conception et de la mise en œuvre de circuits analogiques pour les SoC. Les utilisateurs de cette approche sont des sociétés de semi-conducteurs et de systèmes impliquées dans les segments de l’intelligence artificielle, des réseaux et des FPGA.

SiFive (San Mateo, Californie). Déjà bien connu dans le monde de l’embarqué, SiFive fait partie des heureux élus choisis par Intel. SiFive est un fournisseur d'IP de cœurs de processeur 32 bits, reposant sur l’ensemble des instructions RISC-V. Fondé par les inventeurs de RISC-V et dirigé par une équipe de vétérans de l'industrie, SiFive aide les concepteurs de puces-systèmes à réduire les délais de commercialisation en leur permettant de produire rapidement des cœurs de processeur avec une approche open source.

Sur le même sujet