L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Intel et Luxoft s'associent pour faciliter la conception de cockpits numériques pour véhicules

Intel et Luxoft s'associent pour faciliter la conception de cockpits numériques pour véhicules

Publié le 10 janvier 2018 à 07:31 par François Gauthier        Plate-forme Luxoft

Intel Luxoft

[CES 2018] Intel et Luxoft, société d'ingénierie et de services informatiques d'origine russe mais basée à Zurich, ont profité de la tenue du CES cette semaine à Las Vegas pour présenter une plate-forme matérielle/logicielle de référence pour le développement de cockpits numériques de conduite pour les automobiles de nouvelle génération. Les tableaux de bord qui vont fortement évoluer en parallèle à l'intégration de fonctions d'autonomie dans les véhicules, doivent en effet désormais prendre en compte, au-delà de leurs fonctions traditionnelles, l'affichage tête haute (avec des données projetées sur la face interne du pare-brise), la surveillance du conducteur et des passagers, et les systèmes d'assistance évoluée à la conduite (ADAS)

Pour accélérer la conception de telles entités, la plate-forme Intel-Luxoft, baptisée Automotive Reference Platform, se décline selon une structure très modulaire. Elle s'appuie autour d'une carte de base sur laquelle peut venir se positionner un module processeur interchangeable au format Smarc 2.0 équipé d'une puce-système SoC Atom.

La carte de base peut être personnalisée pour disposer d'options de connectivité supplémentaires en utilisant des SoC FPGA Cyclone V bâtis autour de cœurs ARM Cortex-A9 ou des FPGA MAX10, tous d'origine Intel (et issus du rachat d'Altera). On y trouve aussi quatre interfaces numériques pour afficheurs, deux connecteurs HSMC (High Speed Mezzanine Card, spécification définie à l'origine par Altera pour le transfert rapide de données d'E/S vers l'extérieur), un emplacement d'extension VIP (Vehicle Interface Processor) et un sous-ensemble de gestion des radiodiffusions analogiques et numériques reposant sur un DSP. Selon Intel, l'ensemble est apte à prendre en charge tous les standards de connectivité automobile filaires et sans fil, existants et émergents.

Côté logiciel, la plate-forme embarque l'environnement de développement open source pour cockpit numérique Pelux / Qt Automotive Suite de Luxoft, bâtie autour de Linux et capable d'intégrer des applications issues de tierces parties. On rappellera à cet égard que cet environnement est issu du rachat par Luxoft de la société suédoise Pelagicore en 2016 (lire tous les détails ici). 

Sur le même sujet