L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Infineon simplifie la connexion des objets aux réseaux radio cellulaires avec une puce eSIM "mondiale"

Infineon simplifie la connexion des objets aux réseaux radio cellulaires avec une puce eSIM "mondiale"

Publié le 05 mai 2020 à 09:32 par Pierrick Arlot        Composant  Infineon

Optiga Connect

Selon ABI Research, il s’est vendu en 2019 101 millions d'eSIM (ou SIM embarquées) pour applications de communication de machine à machine (M2M) du type suivi d’actifs, gestion de la consommation d’énergie ou surveillance de la santé à distance. Et ce nombre devrait croître de 18% par an en moyenne pour se hisser à 232 millions d’unités d’ici à 2024.

Pour rappel, l’eSIM, une fois intégrée au sein d’un objet ou d’un équipement IoT, est l’élément de protection qui sécurise la connexion à un réseau radio cellulaire. Seul souci, dans le cas de déploiements massifs où la couverture réseau est assurée par différents opérateurs, il peut s’avérer nécessaire d’en développer des versions adaptées à chaque marché ciblé.

Pour simplifier et accélérer le processus, Infineon a élaboré, sous le nom d’Optiga Connect IoT, une solution eSIM livrée en standard avec une couverture cellulaire préintégrée et indépendante des opérateurs pour plus de 200 pays et territoires. Pour ce faire, la société allemande s'est associée au groupe Tata Communications pour profiter de la plate-forme IoT Move du groupe de télécommunications indien.

Dans la pratique, la solution d’Infineon, qui s’appuie sur le contrôleur de sécurité SLM97 de la société, est préintégrée avec un profil d’amorçage (bootstrap) eSIM Move qui permet aux équipementiers de capturer, de transmettre et de gérer des données IoT de manière transparente, fiable et sécurisée partout dans le monde. Tata Communications ayant signé des accords avec plus de 640 opérateurs de réseaux mobiles, ces mêmes équipementiers peuvent alors s’éviter le processus complexe de gérer potentiellement des centaines d'accords de connectivité locale avec des opérateurs de réseau mobile dans différents pays, et à la place connecter leurs objets et équipements via un seul accord de connectivité mondial avec Tata Communications, explique Infineon.

Les cas d'usage ciblés vont du déploiement de compteurs intelligents aux applications télématiques et de gestion de flottes, là où les équipements IoT peuvent être déployés sur de vastes zones géographiques.

Selon la société allemande, l'eSIM est conforme à la spécification Remote SIM Provisioning de la GSMA qui permet d’activer et de configurer à distance un grand nombre d’objets par liaison radio à travers un portail en ligne. Une caractéristique grâce à laquelle il reste possible de sélectionner des fournisseurs de connectivité après le déploiement de l’équipement et d’en changer tout au long du cycle de vie de ce dernier.

Disponible en boîtier VQFN-8 (MFF2) avec un niveau de qualité industriel, l’eSIM Optiga Connect IoT d’Infineon fournit un système d’exploitation compatible avec la spécification eSIM M2M v3.2 de la GSMA et peut être utilisée sur des réseaux 2G, 3G, 4G, 5G, LTE-M et NB-IoT.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à la sécurité dans les systèmes embarqués : Embedded-SEC

 

Sur le même sujet