L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Industriel : Harting embarque Hirose dans son initiative en faveur d’un Ethernet sur paire de cuivre unique

Industriel : Harting embarque Hirose dans son initiative en faveur d’un Ethernet sur paire de cuivre unique

Publié le 17 avril 2019 à 11:30 par Pierrick Arlot        Connectivité

Harting-Hirose

Entreprise bien connue sur le marché de la connectique, l’allemand Harting a signé un accord avec son concurrent japonais Hirose afin de développer en commun des produits standardisés et commercialiser un système de connectivité conformes à l’Ethernet à paire torsadée de cuivre unique SPE (Single Pair Ethernet). Une technologie qu’Harting considère comme l’infrastructure de facto pour l’Internet des objets industriel (IIoT) et qui fait déjà l’objet d’une coopération entre l’a firme germanique et TE Connectivity, autre grand acteur du marché de la connectique (lire notre article ici).

Le standard SPE de l’IEEE, également labellisé 802.3cg ou 10Base-T1, doit être publié dans l’année. Il garantit un débit de 10 Mbit/s en point-à-point sur une distance qui peut atteindre un kilomètre, tout en permettant simultanément l’alimentation électrique des périphériques en extrémité de liaison. Le standard SPE doit donc faciliter la mise en place d’un réseau Ethernet unique, ouvert et échelonnable (et donc d’une communication IP de bout en bout) sur l’ensemble du système d’automatismes industriels et ce jusqu’aux capteurs/actionneurs déployés au niveau du terrain. Avec, en corollaire, une réduction de la complexité et des coûts.

« Le développement commun autour de l’Ethernet à paire unique renforce le partenariat technologique déjà existant entre nos deux entreprises autour de l’interface ix Industrial qui est devenue un choix privilégié des utilisateurs pour l’Ethernet sur quatre paires », a indiqué début avril, lors du salon Hannover Messe, Kazunori Ishii, le président de Hirose. Dans le cadre de leur nouvel accord, Hirose et Harting vont développer une infrastructure de bout en bout dite T1 Industrial réunissant connecteurs, prises, câbles et faisceaux de câbles.

Les deux entreprises indiquent par ailleurs qu’elles travaillent en étroite coopération avec différents comités de normalisation pour tout ce qui concerne le câblage sur une paire unique et les composants requis côté équipements, ainsi que sur les standards de transmission nécessaires comme l’IEEE 802.3 10Base-T1. On rappellera que c’est la connectique Tw1ster de Harting, permettant une transmission Ethernet sur paire unique, qui a récemment été retenue pour la norme industrielle d’interconnexion CEI 63171-6 (ex CEI 61706-3-125).

Sur le même sujet