L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > HardKernel met un processeur Rockchip à cœurs ARM Cortex-A72 et A-53 sur une carte de 9x9 cm

HardKernel met un processeur Rockchip à cœurs ARM Cortex-A72 et A-53 sur une carte de 9x9 cm

Publié le 09 février 2018 à 13:07 par François Gauthier        Sous-système Rockchip

HardKernel Odroid N1

Les puces-systèmes SoC du chinois Rockchip intéressent de plus en plus les constructeurs de cartes embarquées qui ont besoin de puissance de calcul, tout en s’appuyant sur un environnement ouvert en open source. C'est le cas du coréen HardKernel qui a choisi, pour la carte Odroid-N1, le SoC Rockchip RK3399 bâti sur deux coeurs ARM Cortex-A72 cadencés à 2 GHz et quatre coeurs Cortex-A53 1,5 Ghz arrangés en mode big.LITTLE. Ce circuit hexacoeur est associé à une puce graphique ARM Mali-T860MP4, à un gros espace de mémoire vive DDR3-1866 de 4 Go et à deux ports SATA pour la connexion de disques durs externes, pilotés directement par le processeur via son interface PCI Express Gen2.

La carte d’un format de 9 x 9 cm dispose d'un emplacement pour module mémoire eMMC 5.0 et d'un lecteur de cartes MicroSDXC UHS. La sortie des signaux vidéo est réalisée via un port HDMI 2.0 et les interfaces de communication disponibles sont le Gigabit Ethernet, deux ports USB 3.0, deux USB 2.0 et 40 broches pour les fonctions classiques d’E/S (GPIO, I2C, SPI…).

Côté logiciels, la carte Odroid-N1 devrait prendre en charge les distributions Linux Ubuntu 18.04 et Debian ainsi que la plate-forme Android 7.1.

HardKernel, qui a distribué en avance de phase sa plate-forme à des développeurs avertis à des fins d'évaluation et de débogage, compte la commercialiser à grande échelle à partir du mois de mai ou juin prochain pour un prix unitaire aux alentours de 110 dollars.

 

Sur le même sujet