L'embarqué > Logiciel > Développement > Grâce à Nordic, la carte Arduino intègre en standard la connectivité Bluetooth LE et NFC

Grâce à Nordic, la carte Arduino intègre en standard la connectivité Bluetooth LE et NFC

Publié le 27 mai 2016 à 12:18 par Pierrick Arlot        Développement Nordic

Arduino Primo

Décidément, le temps où les cartes de prototypage Arduino s’appuyaient sur les microcontrôleurs ATmega32 d’Atmel est bien révolu. Alors que les promoteurs de la célèbre carte open source ont récemment signé un accord de partenariat avec STMicroelectronics (lire notre article ici), ils vont aussi proposer dans les semaines qui viennent sous le nom d’Arduino Primo un modèle architecturé autour du circuit intégré radio de type SoC nRF52832 de Nordic Semiconductor. Un composant lancé en 2015 qui embarque un coeur ARM Cortex-M4F cadencé à 64 MHz, un sous-système radio multiprotocole compatible Bluetooth Low Energy à 2,4 GHz, ainsi qu’un tag NFC pour faciliter les fonctions d’appairage des dispositifs Bluetooth.

Affichant au compteur 215 CoreMark, le nRF52832 délivre, selon la firme nordique, une puissance générique 60% plus importante que les solutions concurrentes à cœur Cortex-M0 ou M3, avec une capacité de calcul en virgule flottante et une performance DSP respectivement de dix et deux fois supérieures. Le tout pour une éco-efficacité mesurée à 90 CoreMark/mA, deux fois meilleure que la concurrence (toujours selon Nordic). Du coup, l’Arduino Primo intègre de façon native sur la carte de base les technologies Bluetooth LE et NFC, mais aussi la connectivité infrarouge et Wi-Fi (cette dernière étant assurée par le SoC ESP8266 à cœur 32 bits Tensilica Xtensa du chinois Espressif Systems). Evitant ainsi l’ajout de modules d’extension Arduino pour assurer ces fonctionnalités.

La carte peut ainsi se connecter telle quelle à un ensemble de capteurs Bluetooth Low Energy et agir en tant que client ou serveur Internet TCP/IP accessibles via une liaison Wi-Fi. Selon Nordic, le SoC nRF52832 peut par ailleurs superviser et contrôler l’accéléromètre et les capteurs de température, d’humidité et de pression présents sur l’Arduino Primo. Côté programmation, les utilisateurs pourront opter pour l’IDE Arduino bien connu ou s’orienter pour les projets les plus complexes vers les SDK et les outils proposés par Nordic.

A noter que la carte Arduino Primo sera accompagnée par l’Arduino Primo Core, une carte de format circulaire de 40 mm de diamètre ciblant plus particulièrement les concepteurs de dispositifs électroniques portés sur soi. On y retrouvera toutes les fonctionnalités de sa grande sœur à l’exception du Wi-Fi

 

Sur le même sujet