L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Ferroviaire : ADLink apporte l'architecture Nvidia Quadro sur une plate-forme d’analyse d’image temps réel

Ferroviaire : ADLink apporte l'architecture Nvidia Quadro sur une plate-forme d’analyse d’image temps réel

Publié le 06 juin 2019 à 11:46 par François Gauthier        Sous-système ADLink

ADLink ferroviaire boîtier PIS 5500

Fournir des technologies avancées combinant intelligence artificielle et IoT pour accroître la sûreté, l’intelligence et la fiabilité des opérations ferroviaires, tel est l’objectif assigné à la solution PIS-5500 par ADLink, fournisseur de solutions informatiques embarquées. Il s'agit ici d'un boîtier de terrain architecturé autour du processeur Quadro AIoT (AI pour Intelligence artificielle, et IoT pour Internet des objets) de Nvidia, associé à un processeur Intel Core i7. Une solution robuste, conçue typiquement pour gérer les applications d'analyse vidéo et graphique en temps réel pour les trains : systèmes d'information passagers, détection d'intrusion sur la voie ferrée, surveillance des gares, vidéosurveillance à bord des trains, détection des risques ferroviaires, etc.

Selon ADLink, les capacités de traitement des systèmes embarqués actuels, associées aux applications exploitant les technologies d'intelligence artificielle, permettent aux systèmes informatiques du ferroviaire de gagner en sécurité et en fiabilité, améliorant ainsi l'expérience des voyageurs ainsi que l’efficacité des services de transport de marchandises.

Ces applications reposant sur l'intelligence artificielle sont alimentées par des données d’entrée collectées via une grande variété de dispositifs IoT installés dans les gares, les trains et le long des voies. Données qu’il s’agit par la suite d’intégrer de manière naturelle à des technologies IA et IoT au sein du boîtier PIS-5500, certifié selon la norme EN50155 (spécifique au matériel roulant). Pour ce faire, le PIS-5500, aux dimensions de 360 x 225 x 89 mm pour un poids de 6,3 kg, dispose d’une large gamme d’entrées en courant continu et d’entrées/sorties isolées.

Côté communication, le boîtier procure 8 liens Gigabit Ethernet (via des connecteurs M12, dont 4 s'accommodent de la technologie Power Over Ethernet), 4 USB 3.0 (et deux ports USB 2.0 supplémentaires via des connecteurs M12), un port DVI-I, quatre entrées DisplayPort avec des connecteurs verrouillables, et deux emplacements pour des disques SATA de 2,5 pouces à 6 Gbit/s. Le système est alimenté sur 12/24/36/72 ou 110 V continu.

Sur le même sujet