L'embarqué > Distribution > Produit/Service > Farnell distribue les capteurs et passerelles d'enregistrement de données de Purrmetrix

Farnell distribue les capteurs et passerelles d'enregistrement de données de Purrmetrix

Publié le 09 octobre 2018 à 12:19 par François Gauthier        Produit/Service Farnell

Farnell Purrmetrix

En ajoutant les technologies de la société britannique Purrmetrix à son catalogue, le distributeur Farnell propose une gamme de petits capteurs bas coût qui procurent une approche innovante de l’enregistrement de données au fil de l’eau (data logger). Car, contrairement aux produits d’enregistrement de données classiques, les équipements de Purrmetix collectent et téléchargent des données directement à partir des capteurs pour les transmettre immédiatement au service Web de Purrmetrix.

Dans cette approche, les capteurs “enregistreurs de données” mesurent et analysent en continu une série de variables environnementales (température, humidité, CO2…) avec la possibilité de connecter jusqu’à 200 petits capteurs légers dotés chacun d’une autonomie de 3 ans et de se connecter sans fil via un protocole propriétaire avec une portée de 30 à 40 mètres à la passerelle Purrmetrix qui envoie les données en temps réel (avec un taux d’acquisition toutes les 10s et un stockage maximal de 400 mesures) à un serveur.

Cet ensemble capteurs/passerelles flexibles à faible coût est adapté à des applications de gestion d’installation dans une habitation, de gestion de l’énergie, et de systèmes de collecte de données dans l’agriculture. Le système permet en outre aux utilisateurs de positionner les capteurs (d’une taille réduite de 60 x 30 mm) exactement là où ils sont nécessaires, puis de configurer l’ensemble très rapidement pour obtenir immédiatement un système opérationnel. L’application Web permettant ensuite de visualiser graphiquement des diagrammes, des histogrammes, des cartes thermiques…

Les données collectées peuvent également être liées à des alertes par e-mail ou exportées du système via une API vers d'autres services reposant sur le cloud de type BMS (Building Management System) ou CAFM (Computer Aided Facilities Management).

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet