L'embarqué > Logiciel > Développement > "Faire aujourd'hui - et pour pas cher - la grande innovation de demain"

"Faire aujourd'hui - et pour pas cher - la grande innovation de demain"

Publié le 23 juillet 2020 à 18:09 par François Gauthier        Développement Digi-Key

Tribune Digi-Key

[TRIBUNE de Kevin Walseth, DIGI-KEY] La barrière financière d’entrée pour développer une idée à partir de plates-formes électroniques n’a jamais cessé de diminuer depuis 20 ans. D’autant plus qu'un grand nombre d’endroits physiques adaptés et de sites Web riches en connaissances partagées accueillent désormais les bras ouverts ces Géo Trouvetou que sont les makers, afin de décupler leur pouvoir d’innovation. Kevin Walseth, responsable du développement de l'écosystème commercial chez le distributeur Digi-Key Electronics, explique ce phénomène.

Tous ceux qui aiment passionnément l'innovation et la technologie ne sont jamais rassasiés et s'avèrent toujours à la recherche de gadgets, d'accessoires, de moyens… pour améliorer des projets ou des idées en cours de développement. C’est le domaine des makers, ceux qui aiment vraiment inventer, fabriquer, réaliser des systèmes ou des objets avec l'électronique. Et le plus important pour un maker est d'innover. A l’instar de nombreuses grandes entreprises qui ont débuté dans un garage ou un sous-sol, comme Hewlett-Packard, Harley-Davidson, Apple ou Digi-Key Electronics pour n'en citer que quelques-unes, les makers veulent souvent réaliser de grandes choses à partir d’une inspiration ou d’une idée qui ont parfois de grandes conséquences.

Mais créer n'est pas toujours une question de réalisation grandiose, c'est aussi s'amuser et apprendre. L'apprentissage implique un enseignant, et il n’est pas toujours facile de travailler étape par étape sur un projet avec un groupe d'enfants ou d’étudiants. Débuter par un aperçu du projet et expliquer que le matériel est un objet physique et que le logiciel est la façon de le programmer est certes intéressant pour certains, mais rapidement ennuyeux pour d'autres.

Mais dès que l’on commence à programmer directement et à montrer aux étudiants comment faire passer une idée d’un ordinateur vers un système physique (une carte électronique), l'intérêt renaît, surtout si l’on laisse du temps libre pour innover, explorer et découvrir.

Si l’on regarde 20 ans en arrière, il était à l'époque très difficile de travailler dans cet état d’esprit d'innovation et d’expérimentation avec la technologie. Il fallait d'abord avoir des connaissances approfondies en électronique pour pouvoir utiliser les produits, et il fallait également avoir à disposition des programmateurs, des débogueurs et d'autres logiciels fort coûteux. 

Mais aujourd'hui, cette barrière d'entrée est pratiquement réduite à rien, il suffit d'une dizaine de dollars pour un circuit imprimé. Des logiciels gratuits comme Arduino, Python et MakeCode sont disponibles, et des sites particuliers (comme Maker.IO de Digi-Key) proposent des contenus, des solutions et des ressources pré-élaborés par des professionnels du secteur pour guider les makers de la conception vers la production. Ces plates-formes leur permettent  de laisser libre cours à leur création, sans les coûts élevés et la contrainte de démarrer de zéro. D’ailleurs beaucoup d’entre eux démarrent avec un projet déjà créé et l'adaptent à leurs propres spécifications.

Au cours de ces dernières années, nous avons assisté dans le monde entier à la création de très nombreux espaces spécifiquement conçus pour les makers, que ce soit dans des écoles, des entreprises ou des garages. Il s'agit généralement de lieux dotés d'outils souvent chers et volumineux, comme des systèmes de découpe laser, des imprimantes 3D, des outils pour le travail du bois, des postes à souder, etc. L'accès à ces espaces  implique souvent une cotisation modique qui parfois fait partie des frais de scolarité. Mais en contrepartie, ils procurent une valeur d’usage considérable. Car dans ces endroits, il n'y a aucune restriction d'âge, aucune règle à suivre. Personne ne vous dit quoi faire, et vous pouvez créer ce que vous avez dans la tête.

Pour aller plus loin et débuter son propre projet, tout en tirant parti de ces “Maker Spaces”, j’encourage tous les innovateurs en puissance et aspirants makers à consulter le site Maker.IO de Digi-Key. Qui sait ? Peut-être que votre innovation pourrait changer le monde.

Sur le même sujet