L'embarqué > Marchés > Manifestation > Embedded World 2020 ouvre ses portes sans les grands distributeurs et fabricants de microcontrôleurs

Embedded World 2020 ouvre ses portes sans les grands distributeurs et fabricants de microcontrôleurs

Publié le 25 février 2020 à 13:23 par François Gauthier        Manifestation

Embedded World 2020

[EMBEDDED WORLD] L'édition 2020 du salon Embedded World a débuté ce matin 25 février 2020 à Nuremberg (Allemagne) dans une atmosphère très différente des années précédentes. Pour la première fois depuis sa création, et ce en raison des risques que fait peser l’épidémie de coronavirus en Chine (et plus récemment en Italie du Nord), des acteurs majeurs de l'embarqué ont renoncé à exposer sur la manifestation. 

C'est notamment le cas des grands fabricants de semi-conducteurs AMD, Analog Devices, Arm, Cypress, Infineon, Intel, Microchip, Micron, Nvidia, NXP, ON Semiconductor, Qualcomm, Renesas, Silicon Labs, STMicrolectronics, Texas Instruments, Toshiba Electronics Europe et Xilinx mais aussi des distributeurs de dimension internationale Acal BFi, Arrow Electronics, Avnet (y compris Farnell, Avnet Integrated, Avnet Abacus, Avnet Silica et EBV), Digi-Key, Future Electronics, Mouser Electronics et RS Components. Côté éditeurs de logiciels, Altium, Amazon (AWS), Microsoft ainsi que Wind River (suite à une décision prise samedi soir) seront absents. A cet aéropage se sont joints hier lundi Advantech, l'institut Fraunfofer IPMS, Riverdi, Think Silicon et TouchNetix (entre autres). Certaines sociétés, comme dSPACE et Vector, ont bien monté leur stand mais ceux-ci restaient ce matin désespérément vides de toute présence humaine...

D'autres sociétés et organisations ont également notifié qu'ils n'exposeraient pas sur la manifestation à l'instar (sans exhaustivité) d'Actron, Adesto, Asus, AVSystem, Bittium, Bosch Automotive, b-plus, BridgeTek/FTDI, Codico, Data I/O, Data Modul, Digilent, Diodes Zetex, e-con Systems, EM Microelectronic, Elektor, Embedded Brains, Espressif Systems, Hilscher, Hoffmann+Krippner, iBase, Insight.tech, IPC2U, IQD, Kienzle-Gruppe, Kontron, Linx Technologies, LPKF, Mital Digital/Tyan, Mitsubishi Electric, Pohl Electronic, Polyrack, Powerbridge, RAFI Eltec, Recom, Rohm Semiconductor, S.I.E Solutions, Schukat, SE Spezial Elektronik, Socionext, SolidRun, Swissbit, Telit, TME, Topway LCD, TQ-Systems, VoxMicro, Western Digital, Winbond et Würth Elektronik. Le groupe de standardisation SGeT, qui devait tenir sa réunion durant Embedded World, l'a reportée à une date ultérieure en mai à Munich.

D'autres noms ne figurent plus dans la liste des exposants disponible sur le site embedded-world.de comme Aitech, Giesecke + Devrient, Google, Imagination Technologies, iWave, PNY Technologies, la SD Association, SiFive, Wittenstein et Zephyr Project. 

Les organisateurs, qui, selon les chiffres donnés dimanche 23 février, tablent sur un peu moins de 900 exposants (contre plus de 1 150 initialement) assurent qu’ils mettent en œuvre un ensemble de mesures afin de garantir la sécurité des visiteurs du monde entier (avec notamment des distributeurs de désinfectants supplémentaires répartis sur le parc des expositions, un nettoyage renforcé dans les zones très fréquentées comme les portillons d'entrée ou les poignées de porte, ou des postes de premiers soins préparés et équipés en cas de besoin).

Parmi les sociétés à avoir confirmé leur présence sur Embedded World 2020 figurent AdaCore, ADLink, Axiomtek, Bosch, Cadence, Congatec, Dialog Semiconductor, Enclustra, eSOL, GrammaTech, Green Hills, Hitex, IAR Systems, Imperas, Innodisk, Karamba Security, Kalray, Lattice, Lauterbach, LDRA, Lynx Software, MathWorks, Maxim Integrated, Mentor, Nordic Semiconductor, Paessler, Percepio, Phytec, Pico Technology, Red Pitaya, la RISC-V Foundation, Rohde & Schwarz, RTI, Rutronik, Seco, Silex Insight, Sysgo, Ubuntu, Teledyne LeCroy, VIA Technologies et Wi-Bu Systems.

Les organisateurs rappellent aussi qu’environ 5% des entreprises qui avaient prévu d’exposer sur le salon proviennent de la région de Hubei et de la ville de Wuhan (épicentre de la propagation du virus) mais que celles-ci ne participeront pas à l’exposition. Quant au nombre de visiteurs chinois attendus, ils devraient représenter moins de 1% de l’audience du salon, selon les chiffres communiqués par NürnbergMesse, l’organisateur de la manifestation.

Sur le même sujet