L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Elektrobit facilite la création d’afficheurs tête haute à réalité augmentée pour automobiles

Elektrobit facilite la création d’afficheurs tête haute à réalité augmentée pour automobiles

Publié le 18 décembre 2018 à 12:31 par Pierrick Arlot        Plate-forme Elektrobit

EB arware

Le fournisseur de solutions matérielles et logicielles pour l’industrie automobile Elektrobit (EB), filiale à 100% de Continental depuis 2015, annonce la disponibilité générale de son framework de réalité augmentée EB arware. Selon l’éditeur, cette boîte à outils logicielle permet la création d’afficheurs tête haute évolués, garants d’une conduite plus sûre et d’une expérience de conduite améliorée.

Avec EB arware, les développeurs d’interfaces homme-machine (IHM) peuvent en effet créer des solutions qui ajoutent des informations de réalité augmentée à l’affichage tête haute d’un véhicule. Il peut s’agir de données qui complètent les informations de navigation existantes, telles que les distances entre les voitures ou le marquage des voies de circulation pour faciliter les changements de voie.

En plus de son progiciel EB arware, EB met à disposition une démo interactive, gratuite et téléchargeable afin de donner aux développeurs d’IHM une meilleure compréhension du produit. La démo permet d’expérimenter et de rejouer des données réelles issues de capteurs et enregistrées à partir d’un véhicule d’essai d’EB, et de présenter diverses fonctions du produit telles que l’affichage d’informations en champ proche, la mise en valeur du régulateur de distance, etc.

Selon Elektrobit, EB arware – utilisé en conjonction avec la boîte à outils IHM multimodale EB Guide – doit permettre aux constructeurs automobiles de créer une expérience embarquée propre à leur marque en élaborant des IHM avancées avec des composants qui intègrent des éléments critiques de systèmes de conduite hautement automatisés, comme des capteurs et la fusion de données.

On se souviendra qu’un peu plus tôt dans l’année, Elektrobit avait signé un accord de partenariat avec la société française Optis, récemment acquise par le groupe Ansys, portant sur le test virtuel de systèmes d’affichage tête haute en réalité augmentée dans le cadre d’une expérience de conduite dynamique (lire notre article ici).

Sur le même sujet