L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Eizo s’appuie sur le GPU Quadro de Nvidia pour une carte graphique VPX 3U destinée au marché de la Défense

Eizo s’appuie sur le GPU Quadro de Nvidia pour une carte graphique VPX 3U destinée au marché de la Défense

Publié le 02 décembre 2020 à 11:58 par François Gauthier        Sous-système Eizo

Eizo Condor

La carte en châssis 3U au standard VPX référencée Condor GR5-RTX5000 de la société américaine Eizo s’appuie sur le processeur graphique et de calcul (GPGPU) Quadro RTX 5000 (Turing TU104) de Nvidia pour fournir des performances de très haut niveau. Eizo développe des solutions matérielles/logicielles graphiques et vidéo pour le contrôle du trafic aérien et les applications militaires, avec une expertise forte autour des technologies Nvidia.

La carte offre notamment jusqu'à 9,4 TFlops de performances en virgule flottante FP32, 16 Go de mémoire GDDR6, 48 cœurs de calcul RT pour le rendu en temps réel d'objets photoréalistes, 384 cœurs Tensor pour l'apprentissage profond et l'inférence IA, et 3 072 cœurs de traitement graphique Cuda. La plate-forme autorise un débit en temps réel pour les applications vidéo avec un moteur d'encodage H.264 et H.265 spécifique (NVENC, une technologie d'encodage vidéo matérielle propre à Nvidia) et un noyau de décodage pour la lecture vidéo. La carte peut ainsi prendre en charge un nombre illimité de sessions d'encodage pour une performance de 24 sessions 1080p30 (30 images par seconde pour un balayage de 1080 lignes) en simultané.

La carte Condor GR5-RTX5000, conforme à la norme MIL-STD-810, dispose de trois configurations de sortie personnalisables et est proposée dans des variantes refroidies par air ou par conduction. La carte est conçue, indique Eizo, pour les applications sensibles à la latence dans des domaines comme l'ISR (intelligence, surveillance et reconnaissance), les environnements visuels dégradés (DVE), le traitement numérique du signal (DSP), la guerre électronique (EW), le renseignement d'origine électromagnétique (SIGINT) et la science des données dans des environnements sévères.

 

Sur le même sujet