L'embarqué > Logiciel > Algorithmes > Dispositifs portés sur soi : branle-bas de combat autour de la fusion de capteurs

Dispositifs portés sur soi : branle-bas de combat autour de la fusion de capteurs

Publié le 12 janvier 2015 à 10:09 par Pierrick Arlot        Algorithmes

Dispositifs portés sur soi : branle-bas de combat autour de la fusion de capteurs

[SPECIAL ABONNES] Après les téléphones mobiles, les dispositifs portés sur soi apparaissent comme le nouveau lieu de rencontres privilégié pour les technologies de fusion de données issues de capteurs divers et variés.

Le marché est plus qu’alléchant et les fabricants de semi-conducteurs fourbissent leurs armes pour avoir leur part du gâteau. Certains ont déjà mis la main sur des spécialistes des algorithmes de fusion de capteurs comme Xsens, Sensor Plaforms ou Movea. D’autres, parfois les mêmes, proposent des microcontrôleurs 32 bits dédiés à la fonction de sensor hub, des circuits combinant cœur de microcontrôleur et capteurs Mems, ou des SoC multicœurs spécifiquement conçus pour le marché des dispositifs embarqués sur soi et dotés d’un sous-ensemble dédié à la fusion de capteurs.

Revue de détail à lire dans l’e-magazine L’Embarqué n°8 mis en ligne fin décembre ou à télécharger directement au format PDF ici.  

Sur le même sujet