L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Dialog simplifie l’intégration de la technologie de transfert d’énergie à distance WattUp d’Energous

Dialog simplifie l’intégration de la technologie de transfert d’énergie à distance WattUp d’Energous

Publié le 30 janvier 2017 à 10:21 par Pierrick Arlot        Composant  Dialog

Dialog-Energous

DA4100 WattUp. Telle est la référence du premier circuit intégré lancé commercialement par Dialog Semiconductor suite à l’annonce en novembre 2016 de l’investissement stratégique du fabricant de semi-conducteurs dans la société californienne Energous. Avec WattUp, Energous a développé une technologie de recharge sans fil qui promet le transfert d’une puissance électrique de plusieurs watts à une distance de plusieurs mètres. Le principe repose sur la transmission d’ondes hyperfréquences dans une bande comprise entre 5,7 GHz et 5,8 GHz avec une focalisation de l’énergie dans des zones tridimensionnelles environnant les appareils à recharger, même si ceux-ci sont en mouvement.

Le circuit intégré émetteur RF DA4100 a vocation à simplifier l’implémentation de systèmes de transfert d’énergie sans fil WattUp à la fois plus compacts et plus efficaces. Le partenariat signé entre les deux entreprises l’année dernière, doublé d’un investissement de 10 millions de dollars de Dialog dans Energous, a hissé le fabricant de semi-conducteurs au rang de fournisseur exclusif de circuits intégrés WattUp.

Dans le détail, le circuit DA4100, aux dimensions de 7 x 7 mm, s’articule autour d’un cœur ARM Cortex-M0+, d’un émetteur RF (avec interfaces vers un amplificateur de puissance externe) et de fonctions de gestion de l’alimentation. Il embarque également un convertisseur DC-DC utilisable pour alimenter des SoC Bluetooth Low Energy de Dialog (la liaison Bluetooth Low Energy étant alors utilisée comme canal de communication hors bande entre l’émetteur et des récepteurs WattUp).

Conçu pour la recharge de divers objets équipés, eux, de récepteurs WattUp, l’émetteur DA4100 cible le marché des petits appareils fonctionnant sur batteries comme les dispositifs électroniques portés sur soi, les traceurs d’activité, les aides auditives, les oreillettes, les stylos connectés, les badges Bluetooth, etc. Des kits d’évaluation du circuit intégré sont d’ores et déjà échantillonnés.

Sur le même sujet