L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Dialog associe Bluetooth Low Energy et Wi-Fi à ultrabasse consommation sur un module de 14,2 x 24,6 mm

Dialog associe Bluetooth Low Energy et Wi-Fi à ultrabasse consommation sur un module de 14,2 x 24,6 mm

Publié le 12 mai 2020 à 09:36 par Pierrick Arlot        Sous-système Dialog

Dialog

Spécialisé dans les circuits intégrés mixtes pour la gestion d'alimentation, la conversion d'énergie, la recharge sans fil et la connectivité radio (Wi-Fi, Bluetooth, Dect ULE…), Dialog Semiconductor lance sous la référence DA16600 son premier module qui, sur une surface de 14,2 x 24,6 mm antenne-puce comprise, associe connectivité Wi-Fi et Bluetooth Low Energy. Ce module deux-en-un embarque la puce-système SmartBond Tiny DA14531 compatible Bluetooth 5.1, dévoilée en novembre 2019, et le SoC Wi-Fi ultrasobre DA16200, annoncé parallèlement.

Pour rappel, le DA14531 avait été lancé comme la puce-système radio Bluetooth 5.1 la plus compacte (2 x 1,7 mm) et la plus éco-efficace du marché. Le SoC DA16200, de son côté, a été spécialement conçu pour les applications IoT alimentées par pile ou batterie, y compris les serrures de porte connectées, les thermostats, les caméras de sécurité et autres « objets » qui nécessitent une connexion Wi-Fi toujours active, même s’ils ne sont utilisés que très rarement.

Selon Dialog, la puce implante une technologie baptisée VirtualZero qui garantit le niveau de consommation le plus faible de l'industrie pour une connectivité Wi-Fi, de telle sorte que même les produits connectés en continu peuvent atteindre jusqu'à cinq ans d'autonomie dans de nombreux cas d'usage. On se souviendra que Dialog Semiconductor s’était offert en 2019 le portefeuille de produits de connectivité du taïwanais Silicon Motion, dont justement ses puces-systèmes Wi-Fi ultrasobres (lire notre article ici). Une opération qui devait donner à la société l’opportunité d’associer Bluetooth Low Energy et Wi-Fi sur le même module. C’est donc aujourd’hui chose faite.

Le module Wi-Fi/BLE DA16600 dispose en outre d’un firmware robuste permettant de combiner les deux piles de protocoles, tout en éliminant les problèmes souvent causés par la coexistence de deux radios à 2,4 GHz sur le même design, assure Dialog. Par ailleurs, la technologie BLE peut être utilisée pour configurer la connexion Wi-Fi dans l'application, simplifiant ainsi le travail de l'utilisateur final.

Outre les deux puces-systèmes, le module embarque aussi 4 Mo de mémoire flash, les quartz nécessaires au Wi-Fi et au Bluetooth Low Energy, une antenne-puce ou un connecteur d’antenne externe, ainsi qu’un commutateur d’antenne. Précisons encore que la puce Wi-Fi DA16200, architecturée autour d’un cœur Arm Cortex-M4F, exécute l’intégralité du système Wi-Fi ainsi que les piles réseau et de sécurité sans qu’il y ait besoin d’un microprocesseur ou d’un microcontrôleur externe.

Sur le même sujet