L'embarqué > Logiciel > Développement > Développement : Lauterbach prend en charge Linux sur les processeurs à coeur(s) RISC-V

Développement : Lauterbach prend en charge Linux sur les processeurs à coeur(s) RISC-V

Publié le 05 septembre 2019 à 10:51 par François Gauthier        Développement Lauterbach

Lauterbach Risc-V Trace 32 Linux

A travers son environnement de développement et de débogage Trace32, l’allemand Lauterbach permet la prise en charge complète du débogage d’une application Linux s'exécutant sur des systèmes fondés sur un processeur en open source RISC-V, et ce à travers un port JTAG. Membre de la la Fondation RISC-V (au niveau Silver), Lauterbach aide ainsi les développeurs à faire du débogage tout au long du cycle de vie du système avec un seul outil afin de réduire les temps de formation et de développement.

L'adaptation du débogueur Trace32 au noyau Linux est compatible avec une MMU (Memory Management Unit), ce qui permet de charger des symboles pour chaque processus, module noyau ou bibliothèque partagée du système cible et de les affecter à la partition de mémoire appropriée. Une approche qui autorise les développeurs à visualiser et à contrôler tous les composants logiciels d’un système cible à partir de l’environnement Trace32 : noyau, modules du noyau, pilotes de périphérique, routines de service d’interruption, processus, threads et bibliothèques partagées.

Au-delà des fonctionnalités JTAG standard, certaines extensions uniques sont fournies par la solution de Lauterbach, comme des points d'arrêt en fonction des processus qui peuvent être configurés pour se déclencher lorsqu'un morceau de code partagé est exécuté par un thread ou un processus particulier. On trouve aussi la possibilité de lire les fichiers de journalisation du noyau (les logs) et de consulter les fichiers système (/proc et /sys) ainsi que tous les points d’analyse du code (mountpoint). La technologie est également compatible avec les systèmes SMP (Symmetric MultiProcessing) et prend en charge les conceptions multicœurs dans lesquelles le noyau est capable de planifier des processus de manière dynamique sur plusieurs cœurs de processeur, offrant ainsi aux utilisateurs une visibilité complète de l’application.

« Cette extension de notre débogueur est un pas en avant pour aider les entreprises à être plus rentables dans leurs projets open source », précise Norbert Weiss, directeur des ventes internationales chez Lauterbach.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV https://www.linkedin.com/showcase/embedded-riscv/

 

Sur le même sujet