L'embarqué > Logiciel > Développement > Développement : IAR Systems se rapproche des fournisseurs de cœurs de processeur RISC-V

Développement : IAR Systems se rapproche des fournisseurs de cœurs de processeur RISC-V

Publié le 06 décembre 2018 à 11:31 par Pierrick Arlot        Développement IAR Systems

IAR Systems

En février 2018, à l'occasion d'Embedded World, l’éditeur d'outils logiciels pour le développement de code embarqué IAR Systems s'était engagé dans une déclaration d’intention à apporter un soutien aux concepteurs d'applications fondées sur le cœur de processeur open source RISC-V à travers sa chaîne de développement IAR Embedded Workbench (débogueur, compilateur, outils d'analyse...). En cette fin d’année, la société suédoise passe à l’action. Elle vient de signer coup sur coup des partenariats avec deux fournisseurs majeurs de cœurs RISC-V, en l’occurrence SiFive et Andes Technology.

Fondé par les créateurs de l’architecture de processeur open source à l’université de Californie à Berkeley, l’américain SiFive estime que la croissance rapide de l’écosystème RISC-V va de pair avec un besoin de plus en plus prégnant d’outils de développement professionnels. Le partenariat entre les deux entreprises a donc vocation à apporter les technologies éprouvées de compilation et de débogage d’IAR aux utilisateurs des IP configurables et hautes performances de SiFive. Dans la pratique, l’environnement IAR Embedded Workbench for RISC-V sera disponible mi-2019. La chaîne d’outils aura vocation à produire un code de qualité à la taille et à la vitesse d’exécution optimisées ainsi que des fonctions de débogage complètes avec simulateur et prise en charge du débogage au niveau matériel, assure IAR.

Le partenariat signé entre l’éditeur et le taiwanais Andes Technology est du même type pour une échéance identique. Andes, qui est l’un des principaux fournisseurs asiatiques de cœurs de processeurs 32 bits sous licence avec plus de 2,5 milliards d’unités vendues en cumulé à la fin 2017, s’est lancé il y a un an sur le marché des cœurs à architecture RISC-V. La société propose aujourd’hui des blocs d’IP estampillés N25(F)/NX25(F) et A25/AX25 dotés d’une extension ad hoc au jeu d’instructions AndeStar V5 et pouvant être personnalisés via les fonctions ACE (Andes Custom Extension). « Andes investit massivement sur l’architecture RISC-V et nous sommes déterminés à soutenir sa stratégie en fournissant des outils qui maximisent la vitesse d’exécution et minimisent la taille du code sur ses cœurs RISC-V », a indiqué Anders Holmberg, Chief Strategy Officer d’IAR Systems.

Sur le même sujet