L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Deux démonstrateurs du CEA Tech sont à l’œuvre dans le véhicule du futur Nova Car 2 de Novares

Deux démonstrateurs du CEA Tech sont à l’œuvre dans le véhicule du futur Nova Car 2 de Novares

Publié le 05 juillet 2019 à 12:39 par Pierrick Arlot        Sous-système

Novares Nova Car 2

Après le succès de la Nova Car 1 qui a fait le tour du monde en 2018, la société Novares, équipementier spécialisé dans les pièces plastiques pour l’automobile, a dévoilé le 25 juin dernier la Nova Car 2, véhicule de démonstration que le groupe français qualifie de « laboratoire d’open innovation ». Ce véhicule rassemble 25 innovations codéveloppées avec plusieurs start-up, entreprises partenaires et laboratoires de recherche et visant à relever les défis liés à la nouvelle mobilité, aux voitures autonomes, à la connectivité et à la mobilité verte.

Parmi les innovations les plus marquantes présentes dans la Nova Car 2, on citera notamment un écran géant 3D courbé et tactile avec retour haptique (Flexview Max), intégré dans le design du cockpit et doté d’une interface utilisateur avancée, un dispositif de flux d’air invisible et intelligent qui s’adapte automatiquement à chaque passager (Smart Breeze) ou encore un dispositif de prévention du mal des transports (My Travel Therapy). Selon Novares, dix start-up et entreprises innovantes ont participé aux innovations de la Nova Car 2, dont les quatre sociétés dans lesquelles l’équipementier a investi via Novares Venture Capital. Il s'agit en l’occurrence du britannique Flexenable, spécialiste de l’électronique organique flexible, du suisse APAG-CoSyst, focalisé sur les unités de contrôle électronique et les modules d’éclairage LED, du français Actronika, start-up spécialisée dans l’intégration de technologies de retour haptique dans les surfaces intelligentes, et du belge Quad Industries, doté d’un savoir-faire en électronique imprimée flexible.

Le CEA Tech, Daikin, TG0 et Boarding Ring ont également apporté leur contribution à la Nova Car 2. Le CEA Tech est ainsi intervenu sur l’élaboration d’un bouton rotatif piézoélectrique avec retour haptique développé par le CEA-List, intégré à la console centrale. Reprogrammable, il permet de naviguer dans les différentes fonctions du véhicule - radio, climatisation, etc. - et propose en retour au conducteur une information haptique pertinente et personnalisée selon la fonction activée. Le CEA-Leti, de son côté, a participé à la mise au point d’un système de verrouillage/déverrouillage des portes sans clé à la poignée de porte et à la custode. Ce système repose sur des capteurs piézoélectriques en couches minces avec un design spécifique, apportant une fiabilité et une sensibilité bien plus élevée que ce qui existe actuellement. Cette dernière innovation fait l’objet d’un essaimage du CEA. L’exclusivité de la mise sur le marché de cette technologie sera confiée à la start-up Worms, qui devrait être officiellement créée d’ici le mois de septembre. 

Sur le même sujet