L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Des drones entièrement automatiques vont faire les inventaires dans les entrepôts

Des drones entièrement automatiques vont faire les inventaires dans les entrepôts

Publié le 13 avril 2018 à 10:57 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

Delta Drone

Après près de deux ans de développement, la solution d’inventaire en entrepôt par drone entièrement automatique mise au point par Geodis, opérateur bien connu de la chaîne logistique, et la société Delta Drone sera opérationnelle d’ici à la fin 2018. Selon les deux partenaires, plus de 1 000 heures de vol en mode prototype dans trois entrepôts pilotes ont été nécessaires pour mettre au point cette solution qui peut être déployée sans interruption de l’activité ni intervention humaine.

L’approche développée par Geodis et Delta Drone combine un robot au sol, équipé d’une batterie qui lui assure l’énergie nécessaire pour parcourir un entrepôt et qui permet de s’affranchir des contraintes d’autonomie, et d’un drone quadricoptère équipé de quatre caméras haute définition. L’ensemble, doté d’une technologie de géolocalisation indoor, a vocation à fonctionner en totale autonomie pendant les heures de fermeture du site. D’un point de vue informatique, la solution permet le comptage et le reporting des données en temps réel, le traitement des données et leur restitution dans le système d’information de l’entrepôt.

Selon les deux sociétés partenaires, les tests menés pendant la première phase de développement du projet ont démontré que la solution permet de fiabiliser la gestion des stocks avec des taux proches de 100 %. Autres avantages avancés : les gains de productivité engendrés par la réalisation des inventaires en dehors des heures d’activité de l’entrepôt, et le renforcement de la sécurité au travail pour les collaborateurs du site qui n’ont plus à effectuer cette tâche fastidieuse et parfois risquée.

Lors de la phase de prototypage du projet qui s’est achevée fin 2017, Geodis et Delta Drone ont mené de multiples tests en conditions réelles afin de répondre aux contraintes spécifiques propres aux entrepôts comme, par exemple, la faible luminosité ou encore l’impact des films plastiques des palettes sur la prise d’images qui a exigé des développements particuliers des caméras embarquées sur le drone. Cette phase préliminaire s’est achevée avec la mise au point d’une solution complète de type plug and play, capable d’être transportée facilement d’un entrepôt à un autre sans aucune modification préalable de l’entrepôt et de s’adapter à tous les logiciels de gestion de stocks (Warehouse Management System - WMS), assurent les deux partenaires. Ces derniers travaillent désormais à la production d’un système industrialisable en portant notamment leur attention sur le design de la solution et le choix définitif des meilleurs composants avec, pour objectif, de passer au stade de la production industrielle en fin d’année.

Dans un premier temps, Geodis sera l’utilisateur exclusif de cette solution dans ses propres entrepôts.

Sur le même sujet