L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Cypress abaisse de 70% la consommation des circuits radio mixtes Wi-Fi et Bluetooth

Cypress abaisse de 70% la consommation des circuits radio mixtes Wi-Fi et Bluetooth

Publié le 26 septembre 2017 à 11:49 par Pierrick Arlot        Composant  Cypress

Cypress Wi-Fi Bluetooth

La société de semi-conducteurs Cypress affirme avoir développé une nouvelle génération de circuits radio mixtes Wi-Fi et Bluetooth qui ouvre la voie à des produits IoT portables fonctionnant sur piles ou batteries à très longue autonomie (dispositifs électroniques portés sur soi, équipements pour maison connectée,  systèmes audio portables, etc.). En optant pour une gravure en 28 nm, la puce-système CYW43012 permettrait ainsi de réduire la consommation jusqu’à 70% en réception et jusqu’à 80% en mode veille par rapport aux solutions actuelles.

Le circuit est conforme à la norme Wi-Fi IEEE 802.11a/b/g/n et s’avère « 802.11ac-Friendly », au sens où il peut interopérer avec des points d’accès 802.11ac utilisant des modes standard (1x1, modulation 256QAM, canaux de 20 MHz). Architecturée autour de deux sous-systèmes radio distincts (Wi-Fi avec cœur ARM Cortex-M3, Bluetooth avec cœur ARM-Cortex-M4), la puce embarque également un moteur dit de « coexistence » censé garantir une performance combinée optimale pour des applications Wi-Fi double bande 2,4/5GHz et bimode Bluetooth/BLE 5.0 (Bluetooth Low Energy) fonctionnant simultanément.

La solution CYW43012 est par ailleurs prise en charge par la plate-forme de développement IoT tout-en-un et prête à l’emploi Wiced Studio de Cypress, qui vise à simplifier l’intégration de technologies sans fil pour les développeurs. On y trouve notamment des piles protocolaires Wi-Fi et Bluetooth (qui peuvent tourner en interne ou sur un microcontrôleur hôte), des API et des bibliothèques de connectivité à des services dans le nuage (Amazon Web Services, IBM Bluemix, Alibaba Cloud, Microsoft Azure, etc.).

Actuellement échantillonnée, la puce-système CYW43012 devrait entrer en production de volume au cours du 4e trimestre 2017.

Sur le même sujet