L'embarqué > Marchés > Rachat > Cybersécurité industrielle : Cisco a l’intention de racheter la jeune société française Sentryo

Cybersécurité industrielle : Cisco a l’intention de racheter la jeune société française Sentryo

Publié le 07 juin 2019 à 10:11 par Pierrick Arlot        Rachat Sentryo

Sentryo

Jeune entreprise lyonnaise spécialisée dans la cybersécurité de l’Internet industriel, la société Sentryo, à laquelle L’Embarqué a consacré un portrait de start-up détaillé en mai 2015, va selon toute probabilité rejoindre le giron du géant des réseaux d’entreprise Cisco dans les mois qui viennent. La firme américaine a annoncé hier 6 juin 2019 son intention de racheter la jeune pousse créée en 2014.

Sentryo a développé un outil non intrusif (Sentryo ICS CyberVision) capable de cartographier un réseau industriel ou M2M, de détecter immédiatement les anomalies de son fonctionnement et d’accélérer la réponse aux incidents de cybersécurité. A ce titre, la jeune société, qui a levé 13 millions d’euros depuis sa création, estime aider les entreprises à maintenir la sûreté, la continuité, l’intégrité et la résilience de leurs opérations industrielles en les protégeant des cyberattaques auxquelles elles sont exposées.

Pour Cisco, le rachat de Sentryo se justifie par le fait qu’au fur et à mesure de la numérisation des entreprises, celles-ci ont de plus en plus tendance à connecter à leurs réseaux informatiques (IT) leurs environnements opérationnels (OT) où se côtoient de nombreux capteurs et des équipements où la cybersécurité n’a jamais été une préoccupation numéro un (à l’instar des automates programmables industriels ou des unités terminales distantes RTU). D’où l’intérêt des solutions Sentryo qui s’appuient sur des sondes DPI (Deep Packet Inspection) qui analysent les flux applicatifs sur les réseaux pour en extraire les métadonnées caractérisant le fonctionnement du réseau de contrôle/commande, et qui récupèrent et organisent toutes les informations pertinentes. A ce titre, indique Cisco qui figure déjà au rang des partenaires de Sentryo, la technologie DPI du Français a déjà été nativement déployée au sein du framework réseau IOx de l’Américain afin d’assurer la visibilité sur les réseaux IoT et OT, la segmentation sécurisée de ces mêmes réseaux et la gestion opérationnelle des actifs industriels.

Le rachat pourrait être acté dans le courant du premier trimestre de l’année fiscale 2020 de Cisco, soit avant la fin octobre.  

Sur le même sujet