L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Cybersécurité des réseaux industriels et M2M : la start-up française Sentryo lève 2 M€

Cybersécurité des réseaux industriels et M2M : la start-up française Sentryo lève 2 M€

Publié le 26 janvier 2016 à 12:58 par Pierrick Arlot        Conjoncture Sentryo

Cybersécurité des réseaux industriels et M2M : la start-up française Sentryo lève 2 M€

Start-up lyonnaise spécialisée dans la cybersécurité, Sentryo vient de boucler un tour de table de 2 millions d’euros réalisé (*) auprès d’ACE Management et de Rhône-Alpes Création. Cette levée de fonds, réalisée seulement dix-huit mois après la création de la société (à laquelle L'Embarqué a consacré un portrait en mai 2015), va permettre l’accélération du développement commercial de la solution ICS CyberVision, notamment en France et en Allemagne. Une accélération rendue nécessaire par la recrudescence et la virulence des cyberattaques.

Fondé en juin 2014 par les deux anciens dirigeants d’Arkoon, une entreprise spécialisée dans la protection des réseaux d’entreprise et du poste de travail, Sentryo a développé un outil de cybersécurité non intrusif capable de cartographier un réseau industriel ou M2M, de détecter immédiatement toute modification suspecte de son fonctionnement et de déclencher des alarmes.

Lancée commercialement en septembre 2015, la solution Sentryo permet de prévenir les risques de compromission d’un réseau industriel ou M2M en donnant au responsable réseau la connaissance approfondie de tous les composants de son infrastructure, de tous les flux de communication qui y transitent et des points de faiblesse. La solution de Sentryo permet ensuite, au travers de la constitution automatique d’un modèle de fonctionnement normal, de détecter les événements anormaux. Elle facilite enfin la réponse sur incident en rassemblant l’ensemble des informations nécessaires au travail d’investigation.

Selon la jeune société, ICS CyberVision, qui s’appuie sur des sondes qui analysent les flux applicatifs sur le réseau pour en extraire les métadonnées caractérisant le fonctionnement du réseau de contrôle/commande, se comporte comme un enregistreur de vol qui récupère et organise toutes les informations pertinentes. Du coup, en cas d’incident sérieux, les experts en cybersécurité qui interviennent a posteriori n’ont plus à passer des semaines à reconstituer l’historique de fonctionnement pour trouver la cause de l’incident…

(*) En mai 2016, Sentryo a annoncé la participation du fonds d'investissement en capital-risque londonien Breed Reply à cette levée de fonds, synonyme d'un renforcement de sa stratégie de développement vers l'Europe.

Sur le même sujet