L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Curtiss-Wright amène les coeurs ARMv8 du Jetson TX1 de Nvidia dans les calculateurs mil/aéro

Curtiss-Wright amène les coeurs ARMv8 du Jetson TX1 de Nvidia dans les calculateurs mil/aéro

Publié le 24 novembre 2016 à 13:25 par François Gauthier        Sous-système Curtiss-Wright

Curtiss-Wright amène les coeurs ARMv8 du Jetson TX1 de Nvidia  dans les calculateurs mil/aéro

Après avoir introduit en début d’année le Parvus DuraCOR 310, un calculateur mil/aéro ultracompact USFF (Ultra Small Form Factor) bâti sur un microprocesseur à quadruple cœur ARM (l'i.MX6 de NXP), la division Defense Solutions de l’américain Curtiss-Wright poursuit dans cette veine en commercialisant aujourd’hui le DuraCOR 312 basé sur le module processeur Jetson TX1 de Nvidia (voir à ce sujet notre article Intelligence artificielle : le module processeur Jetson TX1 de Nvidia séduit le mil/aéro).

Au coeur du module Jetson TX1, le processeur Tegra X1, qui combine quatre cœurs 64 bit ARM Cortex-A57 (à architecture ARMv8) et 256 cœurs de processeurs graphiques Maxwell/Cuda de Nvidia, permet de proposer une puissance de calcul élevée, de plusieurs téraflops. Présenté dans un facteur de forme compact (3,6 x 13,2 x 13,6 cm) et léger (poids inférieur à 0,7 kg), le calculateur durci DuraCOR 312, qui consomme moins de 20 W, est en outre doté d' interfaces Ethernet, série, USB, SDIO et vidéo. Il est aussi possible d'y insérer des cartes additionnelles Mini-PCIe porteuses d'interfaces spécifiques à l’avionique (bus Arinc et CAN notamment) et des solutions de stockage supplémentaires (mSATA, microSD…).

Ce calculateur embarqué est destiné aux applications militaires et aéronautiques très exigeantes en termes de calcul (HPEC, High-Performance Embedded Computing) et de traitement de signaux vidéo dans le cadre de fonctions C4ISR (Command Control Communications Computers Intelligence Surveillance and Reconnaissance).

L’ensemble, avec le module Jetson TX1, est préqualifié pour les normes militaires et avioniques MIL-STD-810G, MIL-STD-461F, MIL-STD-1275D, MIL-STD-704F, RTCA/DO-160MIL-STD et DO-160. Côté logiciel, Curtiss-Wright supporte, sur le DuraCOR 312, le Linux de Nvidia (Nvidia Linux for Tegra) basé sur la distribution Ubuntu.

Sur le même sujet