L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Congatec rend modulaires les cartes mères 3,5 pouces via des modules processeurs Smarc à architecture Intel

Congatec rend modulaires les cartes mères 3,5 pouces via des modules processeurs Smarc à architecture Intel

Publié le 01 juin 2020 à 12:45 par François Gauthier        Sous-système Congatec

Congatec rend modulaires les cartes mères 3,5 pouces via des modules processeurs Smarc à architecture Intel

Avec la carte porteuse conga SMC1/SMARC-x86, le concepteur de cartes et modules pour l’embarqué Congatec propose une plate-forme au format 3,5 pouces (146 x 102 mm) capable d’accueillir des modules processeurs Intel au standard Smarc. Cette porteuse prête à l'emploi peut être déployée en petites et moyennes séries (à partir de lots d'environ 500 cartes par an) en combinaison avec n'importe quel module Smarc de Congatec disponible à ce jour. L’idée sous-jacente est de rendre les cartes mères industrielles 3,5 pouces modulaires et optimisées pour les processeurs Atom (E3950, E3940 et E3930), Celeron (N3350) et Pentium Gen 5 (N4200), ainsi que pour les futures générations de circuits x86 à basse consommation.

L’emplacement sur la carte pour les modules processeurs Smarc 2.1 offre une évolutivité indépendante de la connectique du processeur, rendant la solution flexible et disponible sur le long terme pour les OEM. Un des avantages de cette approche, selon Congatec, est qu’avec moins de couches, la conception du circuit imprimé de la carte porteuse 3,5 pouces est ici moins complexe et moins coûteuse qu'une conception entièrement personnalisée. Un autre avantage de la carte porteuse est sa capacité à mettre en œuvre rapidement des personnalisations, avec l'ajout ou la suppression assez rapide d'interfaces spécifiques pour raccourcir les délais de commercialisation.

« Les Computer-on-Modules sont capables d'apporter de la modularité à l'ensemble du monde embarqué, du secteur industriel et de l’IoT, explique Martin Danzer, directeur produits chez Congatec. Cette carte porteuse au format 3,5 pouces est pour nous  le point de départ d’une feuille de route de projets visant à rendre l'informatique embarquée plus modulaire. Avec la possibilité de bousculer les fournisseurs établis sur des marchés tels que les cartes mères et les calculateurs monocartes SBC embarqués ainsi que les serveurs de périphérie de réseau (edge) et les systèmes dorsaux modulaires tels que CompactPCI Serial, PXI ou VME/VPX. »

Côté caractéristiques, la carte conga-SMC1/SMARC-x86 se distingue par son codec audio et son implémentation USB-C, spécifiquement optimisée pour le processeur Atom. Elle est en outre compatible avec les caméras Mipi, qui peuvent désormais être connectées directement, sans matériel supplémentaire. Grâce à deux connecteurs Mipi CSI-2.0, il est même possible de développer des systèmes qui fournissent une vision tridimensionnelle et qui peuvent donc également être utilisés pour la connaissance de la situation dans des véhicules autonomes. Combinée à la prise en charge intégrée de processeurs pour l'intelligence artificielle et les réseaux de neurones, cette plate-forme standard disponible sur étagère COTS (Commercial Off The Shelf) offre tout ce dont les développeurs ont besoin pour les systèmes de vision intelligents, indique Congatec. Un support logiciel complet avec des binaires précompilés complète la proposition.

Enfin, côté interfaces, la carte offre une double interface Gigabit Ethernet et cinq ports USB et SATA-3 pour les disques durs externes ou les disques durs à semi-conducteurs SSD.

Sur le même sujet