L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Congatec condense un microserveur à interfaces 10 Gigabit Ethernet dans moins de 15 x 15 cm

Congatec condense un microserveur à interfaces 10 Gigabit Ethernet dans moins de 15 x 15 cm

Publié le 06 mars 2018 à 12:29 par Pierrick Arlot        Sous-système Congatec

Congatec condense un microserveur à interfaces 10 Gigabit Ethernet dans moins de 15 x 15 cm

[EMBEDDED WORLD] Le fabricant de cartes et modules pour l’embarqué Congatec a présenté fin février sur le salon Embedded World le design de référence prêt à l’emploi d’une carte porteuse au format Mini-STX (140 x 147 mm) conçue pour les microserveurs dotés d’interfaces 10 Gigabit Ethernet. Selon le fabricant allemand, cette carte assure une forte évolutivité grâce à la présence d’une connectique COM Express Type 7 qui permet d’y adjoindre n’importe quel module processeur ad hoc et donc de bénéficier de pratiquement tous les investissements déjà réalisés dans la conception de nœuds de périphérie de réseau à interfaces 10 Gigabit Ethernet. Pour gagner en performances, il suffira aux OEM et aux opérateurs réseau d'échanger les Server-on-Module.

Selon Congatec, cette caractéristique s’avère particulièrement intéressante pour les opérateurs de réseaux 5G ou de centres de données périphériques, qui s'attendent à ce que les demandes en performances temps réel augmentent, une fois les infrastructures 10 Gigabit Ethernet déployées plus largement, diminuant progressivement de ce fait le chiffre d’affaires généré par volume de données traitées. De plus, ajoute la firme allemande, toutes les applications de serveurs pour fog computing, pour l’industrie 4.0 ou pour l’Internet des objets industriel (IIoT) vont nécessiter des mises à niveau constantes des performances, car les besoins en sécurité, en analyse des données et en intelligence artificielle vont continuer de croître dans les dix ans qui viennent.

« La mise en place d'une infrastructure 10GbE avec des serveurs IIoT, fog ou industrie 4.0 ou avec des petites cellules 5G pour décentraliser les prises de décision en temps réel vers la périphérie de réseau ne constitue qu’une première étape, explique Martin Danzer, directeur produits chez Congatec. Une fois cette infrastructure déployée, les performances de ces nœuds devront augmenter constamment car la demande pour y intégrer des fonctions de transcodage, de sécurité, de détection, d’analyse, d'intelligence artificielle et de communication en temps réel ira crescendo. »

Dans le détail, la carte porteuse au format Mini-STX 5x5 pouces peut être équipée d’un module COM Express Type 7 conga-B7AC équipé du processeur Intel Atom C3000. Avec une enveloppe thermique TDP de 11 W, le système offre alors quatre interfaces 10GbE et jusqu'à 16 cœurs, caractéristiques jugées idéales par Congatec pour traiter de nombreux paquets de petite taille en parallèle. La carte porteuse pour microserveur peut être équipée avec huit versions différentes de processeurs Intel Atom (depuis l'Intel Atom C3958 à 16 cœurs jusqu'au processeur C3508 à quatre cœurs) aptes à fonctionner dans une gamme de température comprise entre -40° et +85° C. Les modules processeurs offrent tous jusqu'à 48 Go de mémoire rapide DDR4-2400, avec ou sans ECC.

Les interfaces 10GbE sont mises en œuvre en standard via des cages SFP+, permettant des connexions réseau via la fibre optique ou des câbles en cuivre. De plus, la carte porteuse fournit deux interfaces Gigabit Ethernet et deux interfaces USB 3.0. L'un des ports Gigabit Ethernet est connecté à un contrôleur de gestion intégré et peut donc être utilisé pour des tâches standard de gestion à distance. La carte porteuse au format Mini-STX 5x5 dispose en outre d’une sortie VGA et d’une interface série pour l'administration locale. Pour des extensions personnalisées, elle propose trois emplacements M.2.

Sur le même sujet