L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Concurrent Technologies va pousser l’architecture VME jusqu’en 2030

Concurrent Technologies va pousser l’architecture VME jusqu’en 2030

Publié le 13 juin 2018 à 10:06 par Pierrick Arlot        Sous-système Concurrent Techno...

VME Concurrent

Le vénérable bus VME, dont la base installée dans le monde industriel reste très élevée, n’en finit plus de prolonger son espérance de vie. Preuve en est l’annonce du britannique Concurrent Technologies qui lance deux cartes VME conçues pour des systèmes au long cycle de vie qui seront potentiellement encore sur le marché au-delà de... 2030 !

Le modèle VP B7x/msd, qui intéressera les applications qui nécessitent de grosses performances de calcul ou des capacités de virtualisation, est architecturé autour d’un processeur Intel Xeon de 8e génération à six cœurs E-2176M (nom de code Coffee Lake) et de 32 Go de mémoire DDR4. On se souviendra que Concurrent a déjà porté ce circuit (lancé officiellement le 3 avril dernier) sur une carte VPX 6U. Le modèle VP F6x/msd, quant à lui, est optimisé pour maximiser les capacités d’entrées/sorties et pourra être mis en œuvre dans des applications qui ont besoin d’exécuter des systèmes d’exploitation historiques. La carte embarque un processeur Xeon quadricœur E3-1505L v6 et dispose de deux sites d’extension PMC/XMC avec une option pour deux modules PMC additionnels moyennant une porteuse dans une configuration qui occupe deux emplacements VME.

Les dernières-nées des cartes VME de Concurrent Technologies sont également dotées d’un site pour un disque dur SATA d’une capacité maximale de 128 Go, d’un site M.2 pour un sous-système de stockage NVMe PCI Express et d’un adaptateur pour un disque dur à semi-conducteurs (SSD) de 2,5 pouces. Les deux produits procurent en outre un éventail d’interfaces USB, RS232 et Gigabit Ethernet et d’interfaces d’affichage. Diverses options de sécurité sont par ailleurs proposées (module TPM 2.0, amorçage sécurisé, verrouillage de la propriété intellectuelle, etc.).

Les deux cartes sont disponibles pour évaluation dans des versions refroidies par air. Les versions refroidies par conduction devraient suivre dès que les tests de qualification environnementale auront été menés à bien, assure Concurrent Technologies. « Nous avons lancé nos précédentes cartes VME en 2015 et cette annonce vise à allonger encore la pérennité pour les utilisateurs qui restent fidèles à l’architecture VME grâce à l’implémentation de processeurs parmi les plus récents », a commenté Glen Fawcett, le CEO de la société britannique.

Sur le même sujet