L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Compteurs d’électricité compatibles LoRaWAN : Acklio préside le comité de qualification de l’organisme DLMS UA

Compteurs d’électricité compatibles LoRaWAN : Acklio préside le comité de qualification de l’organisme DLMS UA

Publié le 16 novembre 2020 à 12:52 par Pierrick Arlot        Conjoncture Acklio

DLMS logo

Alexander Pelov, cofondateur et CEO de la start-up française Acklio, vient de prendre la présidence du comité de qualification de l’organisme DLMS UA (User Association), chargé notamment des procédures de certification des compteurs d’électricité compatibles avec le profil DLMS over LPWAN. Pour rappel, DLMS/Cosem (Device Language Message Specification - Companion Specification for Energy Metering) est une norme internationale (CEI 62056) de procédures d'échange de messages déployée à l’échelle mondiale dans des millions de compteurs communicants d’électricité, de gaz ou de chaleur.

Il y a quelques semaines, l'Association des utilisateurs DLMS (DLMS UA) a publié un profil de communication propre au transfert de ce protocole d’échange de données sur des réseaux radio longue portée et basse consommation LPWAN et a retenu dans ce cadre la technologie LoRaWAN (ainsi que le procédé RF Wi-SUN Mesh). Cette annonce faisait suite à dix-huit mois de travaux menés en partenariat avec l'alliance LoRa où Acklio a joué un rôle stratégique grâce à son expertise en adaptation de protocoles pour réseaux LPWAN.

De fait le profil DLMS over LPWAN s'appuie sur SCHC, la récente norme IETF pour les communications IP sur les réseaux radio longue portée à faible consommation. Développé par la jeune société française, SCHC (Static Context Header Compression) est une technique de compression et de fragmentation qui permet de porter la pile de protocoles IP sur des réseaux LPWAN tels que ceux compatibles LoRaWAN. Cette technique permet une transmission transparente des messages DLMS sur une liaison LPWAN. Dès lors les services publics peuvent conserver leur environnement applicatif DLMS d'origine, à la fois au niveau du compteur d'électricité intelligent et au sein du système de tête de réseau.

« L’association DLMS UA accueille Acklio comme l'un de nos nouveaux "membres avancés", indique Sergio Lazzarotto, président de l’organisme. Nous allons pouvoir collaborer et développer de nouvelles applications DLMS bâties sur des standards. Dans ce cadre nous alignons les spécifications DLMS avec les publications des organismes de normalisation pour garantir une interopérabilité totale entre les acteurs. L'adoption du SCHC de l'IETF est une étape majeure dans cette direction. Elle ouvre à la norme DLMS/Cosem les applications basse consommation du monde de l’Internet des objets. »

Acklio fournit notamment l'implémentation de référence SCHC et commercialise une boîte à outils DLMS qui permet aux fabricants de compteurs d'intégrer la connectivité LoRaWAN en un temps qualfié de "record". La start-up propose aussi une plate-forme de passerelle SCHC pour que les opérateurs LoRaWAN puissent entrer sur ce marché du comptage intelligent. D'autres technologies LPWAN sont en cours d'adaptation. « Le profil DLMS over LPWAN est la première application verticale de la récente norme SCHC, précise Alexander Pelov. Avec la suite logicielle Acklio, les fabricants de compteurs peuvent désormais ajouter l’option de connectivité LoRaWAN à leur catalogue en un temps record. L'intégration de notre pile SCHC ne nécessite que quelques semaines sans impact sur l'environnement applicatif. »

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN

Sur le même sujet