L'embarqué > Logiciel > Middleware > Compteurs communicants : le protocole Wireless M-Bus porté sur la radio LoRa de Semtech

Compteurs communicants : le protocole Wireless M-Bus porté sur la radio LoRa de Semtech

Publié le 10 avril 2015 à 10:41 par Pierrick Arlot        Middleware Semtech

Compteurs communicants : le protocole Wireless M-Bus porté sur la radio LoRa de Semtech

Dans le cadre d’un partenariat avec le fabricant de semi-conducteurs américain Semtech, l’éditeur allemand Stackforce, spécialisé dans les piles de protocoles pour l’embarqué, a porté sur la pile logicielle RF LoRa le protocole Wireless M-Bus utilisé par les compteurs communicants d’eau, de gaz, d’électricité ou d’énergie thermique. Cette solution vise à simplifier les déploiements d’applications de comptage intelligent et à étendre la portée des infrastructures radio Wireless M-Bus, ce qui, selon Semtech, constitue aujourd’hui un défi pour les distributeurs d’énergie.

Apte à véhiculer des débits de quelques dizaines de kilobits par seconde dans les bandes de fréquence situées sous le gigahertz, la technologie LoRa (Long Range) se caractérise par une portée de plus de 15 kilomètres en zone suburbaine et comprise entre deux et cinq kilomètres dans les environnements urbains denses. Conçu pour la télérelève de compteurs d’énergie communicants en Europe dans les bandes 868 MHz, 433 MHz et, plus récemment, 169 MHz, le protocole Wireless M-Bus, quant à lui, est une adaptation de la vieille norme filaire M-Bus, couverte par la norme EN13757-4. La spécification se décline selon différentes modulations et différents modes de fonctionnement pour un débit qui varie entre 2,4 kbit/s et 100 kbit/s selon les choix retenus par le fournisseur de services. On notera d’ailleurs que GrDF a opté, dans le cadre du compteur de gaz communicant Gazpar, pour une solution Wireless M-Bus exploitant la bande des 169 MHz…

Dans la pratique, le logiciel Wireless M-Bus de Stackforce, qui collabore aussi avec Renesas et Silicon Labs, est disponible sous format binaire pour l’émetteur/récepteur SX1276 de Semtech et un microcontrôleur ARM STM32 de STMicroelectronics. Il supporte les modes S, T et C (868 MHz) et le mode N (169 MHz), de la couche physique jusqu’à la couche applicative. Le code source et les options pour d’autres cœurs de microcontrôleurs sont disponibles sous licence séparée.

Sur le même sujet