L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Cinq des dix premiers fournisseurs en volume de modules IoT cellulaires sont chinois

Cinq des dix premiers fournisseurs en volume de modules IoT cellulaires sont chinois

Publié le 08 novembre 2019 à 12:29 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Cinq des dix premiers fournisseurs en volume de modules IoT cellulaires sont chinois

Selon Strategy Analytics, les firmes chinoises ont dominé le marché des modules radio cellulaires pour l’Internet des objets (IoT) en 2018. Avec l’acquisition de SIMCom et de Longsung, la société Sunsea AIoT est ainsi devenue pour la première fois le numéro un du secteur en volume. Par ailleurs cinq des dix premiers fournisseurs en volume de modules IoT cellulaires sont chinois, affirme la société d’études qui note toutefois qu’en valeur un seul, sur les cinq premiers, est originaire de l’empire du Milieu.

Les cinq premiers du secteur en volume, en l’occurrence Sunsea AIoT, Quectel, Sierra Wireless, Telit et Gemalto, se sont arrogé 60% des ventes de modules IoT cellulaires en 2018 (voir illustration ci-contre), continue Strategy Analytics. En termes de chiffre d’affaires, les cinq premiers ont capturé 71% du gâteau. Par ailleurs, alors que les sociétés chinoises sont à l’origine de 42% des ventes globales en volume, elles n’ont compté que pour 24% des revenus, un reflet du faible coût moyen des modules que ces mêmes firmes commercialisent sur le marché intérieur chinois.

« Ces dernières années, les modèles 2G sont restés dominants dans les projets IoT en Chine, mais tout est en train de basculer vers les modules NB-IoT, en particulier au sein de plusieurs gros projets de China Mobile et de China Unicom qui ont démarré fin 2018 », indique Andrew Brown de Strategy Analytics.

Plus globalement, la société d’études estime que le marché des modules IoT cellulaires va inévitablement migrer vers la 5G qui deviendra en 2025 l’interface radio dominante avec plus de 350 millions de modèles 5G vendus cette année-là. D’ici là les ventes de modules IoT 4G devraient atteindre leur niveau maximum d’ici trois ans et devraient être dépassées par les ventes de leurs alter ego 5G en 2023. L’automobile restera le plus gros consommateur de modules IoT cellulaires IoT au cours de la période considérée et augmentera considérablement sa part de marché d’ici 2025, souligne encore Strategy Analytics.

Sur le même sujet