L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Ceva facilite la cohabitation dans les puces-systèmes de son processeur IA et de moteurs neuronaux maison

Ceva facilite la cohabitation dans les puces-systèmes de son processeur IA et de moteurs neuronaux maison

Publié le 30 septembre 2019 à 09:52 par Pierrick Arlot        Composant  Ceva

NeuPro-S Ceva

Sous le nom de NeuPro-S, Ceva a dévoilé mi-septembre à l’occasion du salon AutoSens de Bruxelles son architecture de processeur IA (intelligence artificielle) de 2e génération qui, selon son concepteur, affiche en moyenne des performances en hausse de 50%, une bande passante mémoire réduite de 40% et une consommation électrique abaissée de 30% par rapport à la première génération de processeurs NeuPro.

Le NeuPro-S est conçu pour traiter de manière optimale les réseaux de neurones artificiels à des fins de segmentation, de détection et de classification d’objets au sein de vidéos et d’images captées par des équipements de périphérie de réseau (edge), détaille le fournisseur d’IP. Il se distingue en particulier par sa capacité à s’accommoder de systèmes mémoire multiniveaux (ce qui réduit les transferts coûteux énergétiquement vers la mémoire SDRam externe), par ses options diverses en matière de compression des poids synaptique, et par sa faculté à s’intégrer dans des structures hétérogènes à architecture unifiée où peuvent être associés des cœurs NeuPro-S, des DSP de vision Ceva XM-6 et des moteurs IA personnalisés.

Dans ce cadre, parallèlement à l’annonce du NeuPro-S, Ceva a dévoilé l’API CDNN-Invite, une technologie de compilation de réseaux de neurones profonds qui autorise un traitement simultané et hétérogène par des cœurs NeuPro-S et des moteurs neuronaux maison au travers d’un exécutif de bas niveau unifié et optimisé pour cette tâche.

Selon Ceva, l’association du NeuPro-S et de l’API CDNN-Invite est adaptée aux besoins de n’importe quel équipement doté de fonctions de vision nécessitant un traitement IA de type edge comme les véhicules autonomes, les smartphones, les caméras de surveillance, les caméras grand public et les cas d’usage émergents dans les domaines des casques de réalité virtuelle et/ou augmentée, des robots et de l’industriel.

Pour l’heure la famille NeuPro-S se compose des modèles NPS1000, NPS2000 et NPS4000, des processeurs préconfigurés pour 1 000, 2 000 et 4 000 MAC 8 bits par cycle. La référence NPS4000 affiche les performances CNN par cœur les plus élevées avec 12,5 téraopérations/s (Tops) à 1,5 GHz (échelonnable jusqu’à 100 Tops).

L’API CDNN-Invite répond à la diversité grandissante des processeurs et réseaux de neurones spécifiques aux applications ciblées, ajoute Ceva. Et cette API permet en ce sens d’intégrer sans couture les moteurs d’exécution de réseaux de neurones conçus par l’utilisateur dans le framework logiciel CDNN (Ceva Deep Neural Network). Ce framework, explique la société, est capable d’améliorer et d’optimiser de façon holistique les réseaux de neurones et leurs couches constituantes pour qu’ils tirent avantage des performances respectives de chaque DSP Ceva-XM6, chaque NeuPro-S et chaque processeur neuronal maison intégrés dans une même puce-système.

La présence de cœurs Ceva-XM6 permet en outre l’exécution de tâches d’imagerie, de vision artificielle et de traitement du signal générique parallèlement aux tâches d’inférence IA. Les utilisateurs et développeurs d’algorithmes peuvent ainsi tirer parti également des logiciels et bibliothèques d’imagerie et de vision de Ceva tels que le kit de développement Ceva-SLAM pour la cartographie 3D, les bibliothèques Ceva-CV et Ceva-VX pour le développement de la vision artificielle et la suite logicielle pour caméras grand angle acquise récemment auprès de la société Immervision (lire notre article ici).  

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA https://www.linkedin.com/showcase/embedded-ia/

 

Sur le même sujet