L'embarqué > Logiciel > Algorithmes > Ceva améliore la navigation à l’estime des robots autonomes dans les environnements indoor

Ceva améliore la navigation à l’estime des robots autonomes dans les environnements indoor

Publié le 29 mars 2021 à 10:00 par Pierrick Arlot        Algorithmes Ceva

MotionEngine Scout

Sous le nom de MotionEngine Scout, la société Ceva, qui commercialise sous licence des technologies de détection et de connectivité sans fil, propose à des fins d’évaluation un logiciel de navigation à l’estime, présenté comme robuste et précis et destiné aux systèmes de navigation intelligents des robots indoor autonomes, y compris les robots nettoyeurs et ceux mis en œuvre dans les environnements industriels et professionnels (AMR, Autonomous Mobile Robots). Cette solution logicielle se veut une alternative peu onéreuse aux approches reposant sur l’usage de caméras ou de lidars.

Indépendant du type de capteurs et du processeur utilisés, le logiciel MotionEngine Scout, issu du savoir-faire de la société Hillcrest Labs rachetée par Ceva en 2019, peut fusionner les informations issues du détecteur de flux optique, des encodeurs rotatifs et de la centrale inertielle d’un robot. Il utilise ces données pour améliorer la précision de la navigation à l’estime et assurer une meilleure robustesse contre les erreurs de chaque capteur, précise Ceva. Ainsi MotionEngine Scout réduirait l'erreur de trajectoire d'un facteur 5 dans les scénarios difficiles, comme les déplacements sur des revêtements au sol comme le vinyle, le carrelage et divers styles de tapis.

« Nous avons développé MotionEngine Scout pour réduire les coûts et les barrières technologiques auxquelles sont confrontés les constructeurs qui développent des robots autonomes pour environnements indoor, indique Chad Lucien, vice-président et directeur général de la division Fusion de capteurs chez Ceva. Ce logiciel ouvre la voie à une nouvelle classe de robots d'intérieur qui peuvent naviguer intelligemment dans leur environnement tout en permettant aux OEM d'atteindre le niveau de prix qu’exigent les utilisateurs finaux. »

MotionEngine Scout s’interface simplement avec la centrale inertielle, le détecteur de flux optique et les encodeurs rotatifs et fournit une sortie unique avec notamment l'emplacement et l'orientation dans l'espace 3D du robot. Si le logiciel s’accommode d’un large éventail de capteurs IMU proposés par des sociétés comme STMicroelectronics, Bosch Sensortec et TDK InvenSense, Ceva s'est associé à PixArt Imaging pour intégrer dans sa solution le capteur de suivi optique à double faisceau PAA5101 de ce dernier pour réduire la complexité du développement et le temps de mise sur le marché.

Sur le même sujet