L'embarqué > Marchés > Rachat > Cédé au fonds DBAG, Men fusionne avec le suisse Duagon, spécialiste de solutions pour le ferroviaire

Cédé au fonds DBAG, Men fusionne avec le suisse Duagon, spécialiste de solutions pour le ferroviaire

Publié le 09 avril 2018 à 11:00 par François Gauthier        Rachat Men Mikro Elektronik

Men Duagon

Le fonds allemand HQ Equita qui détenait depuis 2013 la majorité du capital de la société Men Mikro Elektronik, fabricant germanique de modules, cartes et sous-systèmes pour les marchés de l’embarqué critique, vient de céder ses parts au fonds DBAG (Deutsche Beteiligungs). Dans la foulée, ce dernier, qui est propriétaire de la société suisse Duagon, un spécialiste de solutions matérielles et logicielles pour le domaine du ferroviaire, va fusionner les deux entreprises (Men et Duagon) pour former un fournisseur unique de services logiciels et matériels pour le traitement des données et les communications, en particulier dans le secteur des véhicules ferroviaires. DBAG va investir jusqu'à 50 millions d’euros dans Duagon pour financer la transaction.

HQ Equita sort donc complètement du capital de Men, tandis que le fondateur historique de la société, Manfred Schmitz, conservera une participation dans la nouvelle entreprise. Selon DBAG, qui a soutenu Duagon en juillet dernier en finançant un rachat de la compagnie par sa direction à hauteur de 14 millions d’euros, l'accord devrait être définitivement finalisé en mai.

Rappelons que Men conçoit des systèmes électroniques (cartes, modules et sous-systèmes à différents standards) mis en œuvre pour l’acquisition et le traitement de données dans des environnements critiques, et ce sur les secteurs de l'industriel, du médical, de l’aéronautique et des transports. L'entreprise emploie environ 300 personnes à son siège à Nuremberg, ainsi qu'en France, en Chine et aux États-Unis. En 2017, Men a réalisé un chiffre d'affaires de 60 millions d’euros, dont la moitié provient de systèmes informatiques pour les véhicules ferroviaires. Depuis la prise de contrôle de Men par HQ Equita, la société s'est développée en Asie et a mis en place une division commerciale à Shanghai. L'entreprise a également développé un système informatique sécurisé précertifié pour le ferroviaire et augmenté le nombre d'employés d'environ un tiers.

Dans un communiqué, DBAG souligne que Duagon et Men sont très complémentaires, les systèmes de Men assurant le contrôle des freins, portes et autres sous-systèmes des véhicules ferroviaires, tandis que ceux fournis par Duagon permettent à ces systèmes de communiquer avec les réseaux ferroviaires centraux. Toujours selon DBAG, la combinaison de Duagon et de Men devrait permettre à terme de développer des solutions de contrôle/commande et de communication complètes, de bout en bout, pour les compagnies ferroviaires du monde entier.

Suite à la fusion, côté développement, l’accent sera mis sur les systèmes de sécurité automatiques et la mise au point de solutions de conduite autonome pour le secteur du transport ferroviaire.

Sur le même sujet