L'embarqué > Marchés > Rachat > Capteurs connectés : le montpelliérain Oceasoft va passer sous le contrôle du groupe américain Dickson

Capteurs connectés : le montpelliérain Oceasoft va passer sous le contrôle du groupe américain Dickson

Publié le 25 septembre 2019 à 15:30 par Pierrick Arlot        Rachat Oceasoft

Cobalt X2 Oceasoft

Groupe américain créé en 1923 et spécialisé dans les solutions de supervision environnementale, la société Dickson est entrée en négociations exclusives pour le rachat de plus de 62% du capital de la firme montpelliéraine Oceasoft qui conçoit et commercialise des capteurs intelligents et connectés sur les marchés de la santé, des sciences de la vie et de la chaîne du froid. Le prix proposé par Dickson valorise l’intégralité du capital d’Oceasoft, coté en bourse depuis 2015, à environ 10,5 millions d’euros.

Lors du premier semestre 2019, la firme française a réalisé un chiffre d’affaires de 3,87 millions d’euros pour un EBITDA de -272 000 euros et un résultat net consolidé de -659 000 euros. Oceasoft avait bouclé 2018 sur un CA de 8,1 M€ (contre 11,15 M€ en 2016 et 2017) dont 56% à l’international.

La mainmise de Dickson sur la société française est présentée comme s'inscrivant pleinement dans la stratégie du groupe américain d'accélérer son développement sur les marchés européen et nord-américain des instruments de surveillance de l'environnement. Dans ce contexte, Oceasoft apporterait à Dickson une expertise complémentaire en matière de produits et services en particulier sur les capteurs intelligents et connectés (Bluetooth, LoRaWAN, Sigfox…) pour la surveillance des paramètres physiques.

La firme nord-américaine souhaite pérenniser les équipes (environ 70 personnes), le management et les marques d’Oceasoft.   

Sur le même sujet