L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > BrainCreators et Advantech anonymisent les images issues de caméras de vidéosurveillance

BrainCreators et Advantech anonymisent les images issues de caméras de vidéosurveillance

Publié le 18 janvier 2021 à 12:31 par François Gauthier        Plate-forme Advantech

Brain Creators Advantech

Solution d’inspection numérique dotée d’une technologie d’anonymisation automatisée d'image, la plate-forme ARA (Automated Recognition & Anonymization) a été présentée lors de la version virtuelle du CES 2021 par la firme hollandaise BrainCreators avec Advantech. Elle permet de reconnaître automatiquement des informations sensibles en termes de confidentialité. Cette approche fondée sur des algorithmes d’intelligence artificielle permet ainsi d'anonymiser les images des caméras de vidéosurveillance, et donc d'utiliser les images dans n'importe quel but tout en respectant les réglementations en matière de confidentialité.

Concrètement, le système ARA surveille en permanence des images issues de vidéosurveillance et détecte des personnes à travers l’analyse de visages, de postures et des objets environnementaux sans identifier les individus eux-mêmes. De plus, des algorithmes spécialisés ont été ajoutés pour détecter les mouvements et empêcher le scintillement des images de la caméra. Étant donné que le système ARA traite les flux image par image, chacune d’entre elles peut être anonymisée individuellement avec un masque choisi par l’utilisateur : flou facial, masquage complet du corps, etc.

Une manière de faire qui exclut, selon BrainCreators, toute forme d'identification ou de profilage tout en étant conforme aux réglementations en matière de confidentialité.

Cet environnement logiciel a été porté et optimisé sur une plate-forme d’Advantech qui est le premier membre des solutions dites “Edge Solution Ready Package” que la société a développées avec BrainCreators. Dans cette solution, les flux vidéo peuvent être cryptés et anonymisés directement sur la plate-forme matérielle, précise Advantech.

D’ores et déjà l’aéroport international de Schiphol à Amsterdam va utiliser cette solution pour effacer de manière préventive les informations sensibles des images des caméras de vidéosurveillance. Le système complet sera installé au sein du réseau de vidéosurveillance de l'aéroport. Les images anonymisées seront utilisées pour réduire le nombre de tours d'inspection des agents, assurer une meilleure gestion des foules, des files d'attente et des risques. Schiphol pourra également utiliser ces images anonymisées pour reconnaître les comportements suspects, permettant ainsi au personnel de police et de sécurité d'éviter que des incidents ne se produisent.

Sur le même sujet