L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Bosch, avec Nokia, va déployer la 5G dans ses usines du monde entier

Bosch, avec Nokia, va déployer la 5G dans ses usines du monde entier

Publié le 01 décembre 2020 à 11:55 par François Gauthier        Connectivité Bosch

Bosch 5G

L’équipementier allemand Bosch a décidé de mettre en service son premier réseau 5G dans son usine “tête de pont” pour l'industrie 4.0 implantée à Stuttgart-Feuerbach avec l’objectif d'assurer une production dans des conditions inédites, avec des données transférées de manière fiable et ultrarapide et des machines réagissant presque instantanément dans le cadre d'applications critiques qui nécessitent une précision et une sécurité absolues. Pour ce faire, Bosch met en service un réseau 5G avec de petites cellules (au nombre de huit) intégrées à l’informatique existante, qui assurent une bonne réception du signal dans l'ensemble de l'usine de fabrication, sur une surface de 10 000 m2, notamment pour guider des systèmes de transport autonomes, les ActiveShuttles, compatibles 5G.

Ces ActiveShuttles se déplacent sans effort et de manière autonome dans l'atelier, évitent les personnes et les véhicules, contournent les boîtes de stockage, se dirigent vers la ligne de production, s'arrêtent, déchargent leur fret et repartent. Parallèlement, le réseau 5G permet aux machines et aux systèmes connectés sans fil de communiquer entre eux en temps réel et d'échanger des données en quelques millisecondes.

« La 5G renforce notre compétitivité et nous permet de tirer encore plus parti du potentiel de l’industrie 4.0, déclare Michael Bolle, membre du conseil de direction et CDO/CTO de Bosch. Nous avons décidé de déployer progressivement la 5G dans nos quelque 250 usines à travers le monde, dont notre campus de recherche à Renningen en Allemagne. Ces réseaux propres à chaque usine nous donnent le contrôle sur ce qui se passe et sur la façon dont les données sont transférées à l'intérieur et au-delà des murs de l'usine. »

Bosch a configuré le réseau avec Nokia, le premier ayant défini des cas d'utilisation, tandis que le second  a fourni des composants 5G. Les deux sociétés sont conjointement responsables de la planification, de l'exploitation et de la maintenance du réseau.

A noter que dans l’usine pionnière de Feuerbach, les concepts d’industrie 4.0, combinés à la 5G et optimisés avec l'intelligence artificielle, font partie d’un projet de recherche financé par le ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche, au sein duquel Nokia et d'autres partenaires étudient comment l'intelligence artificielle peut simplifier l'exploitation et la maintenance des réseaux d’usine 5G.

Pour accompagner ce vaste mouvement (*), Bosch lance en parallèle des premiers produits compatibles 5G. Lors de la manifestation Hannover Messe 2019, la société avait déjà présenté en tant que prototype son ActiveShuttle, dont la capacité 5G et le logiciel intelligent lui permettent de s'intégrer aux opérations intralogistiques de manière fluide et sécurisée. La 5G joue également un rôle important dans les technologies de contrôle/commande. Bosch, via sa filiale Bosch Rexroth, a aussi mis en au point la plate-forme ctrlX Automation, conçue pour la 5G dès le départ, avec comme objectif affiché de combler le fossé entre les systèmes de contrôle, l'informatique et l'Internet des objets.

(*) Capgemini a constaté que 65% des entreprises industrielles dans le monde prévoient de déployer la 5G dans les deux premières années de sa disponibilité. Une donnée issue de l’enquête 5G in industrial operations: How telcos and industrial companies stand to benefit, page 7.

Sur le même sujet